L’État devrait ouvrir le capital de l’aéroport Toulouse-Blagnac

Détenteur de 60% du capital, l’État devrait prochainement abaisser sa participation dans l’aéroport Toulouse-Blagnac. C’est l’Union des aéroports français (UAF) qui a confirmé l’information à l’occasion de son bilan 2010. Une ouverture de capital qui était dans l’air du temps depuis l’automne dernier.

D’autres aéroports régionaux sont concernés : Lyon-Saint-Exupéry, Bordeaux-Mérignac et (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/L-Etat-devrait-ouvrir-le-capital-4025