Le Toulouse Football s’apprête à changer de Ligue et de propriétaire

Le fonds américain a officialisé sa volonté d’investir dans le TFC. Les négociations pourraient être finalisées avant le 15 juillet, préparant le club toulousain à connaître une nouvelle phase à la fois sportive et financière.

Décidément, la saison sportive qui s’achève aura marqué l’histoire du Toulouse FC d’une pierre blanche. Tout d’abord parce que le club professionnel de football se prépare à changer de division, passant en Ligue 2 après dix-sept ans au plus haut niveau. Ensuite parce que Olivier Sadran, son emblématique président, également PDG du groupe toulousain Newrest, s’apprête à passer la main.

Dans une lettre adressée aux partenaires du club le jeudi 21 mai au soir, celui-ci annonce officiellement être en négociation avec le groupe américain Redbird Capital Partners, « avec qui nous étions en contact depuis plus de six mois, pour céder 85% du capital du Toulouse Football Club ». Si ces négociations aboutissent, Olivier Sadran garderait une minorité du capital, car, écrit-il, « je suis Toulousain de naissance et que je me sens responsable et impliqué dans les déboires actuels du Toulouse Football Club ».

Un poids lourd du capital investissement

Cet accord devrait être finalisé avant le 15 juillet prochain, et voit débarquer dans la Ville rose un géant de l’investissement américain. Basé à New York en pleine Madison Avenue, RedBird Capital revendique plus de 7 milliards de dollars de participations dans diverses compagnies, principalement en Amérique du Nord. Derniers investissements en date : la plateforme OneTeam, spécialisée dans les droits et gestions d’images de sportifs de haut niveau, en décembre 2019, ou encore la société de production de cinéma Skydance Media, en novembre dernier.

Dans le monde sportif, le fonds a déjà investi dans plusieurs équipes américaines : les Yankees de New York (baseball), les Cowboys de Dallas (football américain) ou encore dans la Major League Soccer, principale ligue de football aux USA et au Canada. « RedBird a vingt ans d’expérience en matière de partenariat avec des équipes et des ligues sportives emblématiques pour créer des entreprises de sport et de divertissement très performantes », fait savoir Gerry Cardinale, son fondateur et directeur associé dans un communiqué publié sur le site officiel du TFC. « Nous sommes impatients de finaliser notre partenariat avec Olivier et de positionner le Toulouse FC sur la voie du succès à l’avenir. »

Un saison à venir compliquée

Le maire de Toulouse Jean-Luc Moudenc a rapidement réagi à cette annonce. Rendant hommage à Olivier Sadran, et à « son engagement sur le plan social, qui a permis le développement de collaborations avec des écoles de football des quartiers... », il salue aussi le changement de propriétaire à venir, espérant que celui-ci constitue « un nouveau départ pour notre club, ses supporters et le football toulousain de manière générale ».

En attendant la bonne suite des négociations, le Toulouse FC se prépare à affronter la saison prochaine. « L’année à venir, post-Covid19, sera compliquée en matière de partenariats et de ticketing », reconnaît Olivier Sadran, convaincu que « le Club retrouvera très vite la Ligue 1 ». Mais pour cela, il lui faudra des investissements massifs pour pallier les différences de budgets entre les deux ligues. Petite consolation : le club toulousain pourra pour cela s’appuyer sur l’emprunt de 225 millions d’euros sous forme de PGE qui doit être souscrit par la Ligue de football professionnel afin de permettre aux clubs en difficulté de passer la crise du Covid-19.
M.V.

Sur la photo : Gerry Cardinale, directeur associé de RedBird Capital et Olivier Sadran, président du TFC. Crédits : DR. et R.G. - ToulÉco.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/Le-Toulouse-Football-s-apprete-a-changer-de-Ligue-et-de,28871