Boréal, le drone toulousain autorisé à voler hors vue

L’entreprise Boréal, qui commercialise les drones du même nom, a reçu l’autorisation de la direction générale de l’aviation civile (DGAC) de voler « hors vue ». En obtenant ce précieux sésame, la société toulousaine devient ainsi le premier fabricant et opérateur de drone de plus de 25 kg en France à pouvoir voler (sans pilote) sur l’ensemble du territoire national et s’éloigner à soixante-dix kilomètres du littoral. L’entreprise y voit l’apparition de « nombreuses perspectives commerciales, notamment dans la recherche et la surveillance ».

À long-terme, la société, créée en 2011, envisage une accélération de la production, qui tourne aujourd’hui à dix drones par an. Ses aéronefs peuvent transporter jusqu’à 5 kg de charge utile et voler pendant dix heures consécutives. Ses clients sont essentiellement des acteurs scientifiques tels que Météo France, l’Onera, le laboratoire d’aérologie ou encore le CEA. L’entreprise, avec la région Occitanie, a récemment participé au projet Terriscope, qui permet à l’Onera de développer une plate-forme d’observation de la Terre utilisant des capteurs optiques très avancés.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/Le-drone-Boreal-premier-drone-francais-de-25-kg-autorise-a-voler,29285