« Le vêtement au travail peut être un bel objet de débat »

Ginette Francequin, maître de conférence en psychologie clinique et sociale

Ginette Francequin est maître de conférence en psychologie clinique et sociale, à la Chaire de psychologie du travail du Conservatoire national des arts et métiers. Elle est l’auteur de « Le vêtement de travail, une deuxième peau » publié aux éditions érès.

En quoi le vêtement de travail intéresse une maître de conférence en psychologie clinique et sociale ?

L’actualité, l’environnement, les facteurs sociaux interpellent la fonction de psychologue, et je cherche donc à comprendre le rapport subjectif que les jeunes et femmes et les hommes entretiennent avec leur environnement que ce soit dans la famille, dans la cité ou au travail. L’objet vêtement est (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/Le-vetement-au-travail-peut-etre-851