Les CMA s’alarme du projet de loi de finances 2023

Le réseau des Chambres de métiers et de l’artisanat (CMA) s’alarme dans un communiqué « de la baisse importante de sa ressource fiscale ». En l’état des discussions au Parlement, le projet de loi de finances pour 2023 prévoit en effet une baisse de 15 millions d’euros de la part de la taxe pour frais de chambre consulaire dédiée aux CMA. Cette diminution s’inscrirait « dans une trajectoire plus large de 60 millions d’euros d’ici à 2027 ». Dans le même temps, les Chambres de métiers et de l’artisanat estiment la hausse de leur facture énergétique « à environ 17 millions d’euros ».

Plusieurs CMA régionales n’auraient d’autres options que de préparer des non-renouvellements de CDD et/ou des fermetures d’antennes locales, notamment dans les territoires ruraux. Cela pourrait avoir aussi pour conséquence la fermeture de certaines formations coûteuses. « Alors que les entreprises artisanales souffrent de la crise économique et ont plus que jamais besoin d’un accompagnement de qualité sur tous les territoires, le risque d’un désengagement territorial du réseau consulaire des CMA est bien réel », déplore le réseau des Chambres de métiers et de l’artisanat.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/Les-CMA-s-alarme-du-projet-de-loi-de-finances-2023,36093