Molex : la justice autorise les anciens salariés à poursuivre la maison-mère américaine

Les ex-Molex vont pouvoir retourner devant les Prud’hommes réclamer des dommages et intérêts à Molex Inc. La cour d’appel de Toulouse a en effet estimé jeudi que la maison-mère était « co-employeur »

Nouveau rebondissement dans le feuilleton Molex. La cour d’appel de Toulouse a donné le droit aux anciens salariés de la société de Villemur-sur-Tarn d’attaquer la maison mère américaine devant les prud’hommes. Normalement, les poursuites auraient dû disparaître avec la disparition de la filiale française qui était sous statut SARL. Mais ce jeudi 7 février, le conseil des prud’hommes a estimé le (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/Molex-la-justice-autorise-les-6708