Pour les salariés d’Alcatel-Lucent à Toulouse, ça ne passe plus

Le groupe Alcatel-Lucent, spécialisé en télécommunications, a annoncé ce mardi 8 octobre la fermeture du site de Colomiers, comptant une centaine de salariés. Une annonce brutale pour les employés toulousains qui sortent à peine d’un plan de réorganisation.

« C’est un coup de massue pour les salariés », confie Gilles Rouyer, délégué CFDT du site Alcatel-Lucent de Colomiers. La direction du groupe, qui compte 72.000 salariés dans le monde, a annoncé ce mardi 8 octobre la suppression de 10.000 emplois, dont 900 en France. Le groupe de télécommunications envisage la fermeture rapide des sites de Colomiers, qui emploie 110 personnes, et de Rennes.

Ce sont (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/Pour-les-salaries-d-Alcatel-Lucent-a-Toulouse-ca-ne-passe-plus,11645