Reprise de Fly et de Crozatier : ce que deviennent les sites de Toulouse

Dans l’agglomération, il ne reste plus qu’un magasin sous enseigne Fly. Les difficultés du groupe alsacien Mobilier Européen ont eu, dès le printemps, des répercussions sur les magasins franchisés toulousains.

Quand, le 21 novembre dernier, le tribunal de grande instance de Mulhouse a validé la vente à la découpe du groupe Mobilier Européen, numéro quatre du secteur en France, le sort de ses enseignes Fly et Crozatier sous franchise à toulouse était déjà scellé. Le 1er avril, les magasins Fly d’Auzeville-Tolosane et de Ramonville-Saint-Agne fermaient leurs portes définitivement. Ne subsiste plus que le site de (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/Toulouse-Les-franchises-Fly-et-Crozatier-avaient-anticipe,15142