Alexandre Boceno, Kards : “Les professionnels n’ont pas encore exploité tout le potentiel du numérique”

article diffusé le 16 juin 2021

Spécialisée dans la création de cartes interactives avec QR Code, pour les restaurants notamment, la société toulousaine Kards a profité du confinement pour connaître un nouvel essor. Mais il lui faut désormais se diversifier face à la concurrence. Explications avec Alexandre Boceno, son cofondateur.

Alexandre Boceno, pourriez-vous nous raconter la genèse de votre application ?
Nous avons commencé notre activité en octobre 2019, pour répondre à la demande d’un client. Celui-ci recherchait une plateforme de click and collect et, à l’époque, avant la pandémie, il n’y avait pas encore ce genre de solution. Lorsque le Covid-19 est arrivé, cela a augmenté nos demandes. Entre mars et octobre 2020, nous avons rassemblé un total de treize restaurants. Nous aurions pu en avoir plus mais nous avons décidé de restreindre notre clientèle pour voir comment notre activité se développait.
En octobre dernier, les services de QR code comme le nôtre se sont démocratisés et donc nous avons dû trouver une solution pour fournir une offre unique. Nous nous sommes donc mis à l’animation digitale d’espace. C’est un outil qui permet d’associer un service numérique pour chaque secteur d’un établissement, un système particulièrement intéressant pour les lieux qui reçoivent beaucoup de personnes. Qui plus est, cela améliore l’expérience utilisateur car elle lui permet d’avoir plus d’informations qu’avec le support papier classique. Par exemple, si le restaurateur met en place un système de caméra dans la cuisine, le client pourra suivre en direct la confection de son plat.

Que prévoyez-vous pour le futur de votre application ?

4aaf5e6c-ef03-48fb-98a0-4112149af23c.jpg

Nous souhaitons continuer de fournir un service de qualité. Nous avons défini une roadmap afin de proposer une meilleure expérience pour les professionnels.
Avec la fin de la crise sanitaire, il nous sera possible d’explorer de nouveaux secteurs. Notamment l’événementiel, qui pourrait être particulièrement compatible avec nos services.

Comment voyez-vous le futur du domaine de la digitalisation ?
La pandémie a accéléré l’accès à l’information grâce à nos smartphones. Avec la multiplication des QR codes, une plus grande partie de la navigation risque de se faire via des supports physiques. Il va y avoir une normalisation de l’utilisation d’extension physique du web. Le numérique a encore beaucoup à offrir et les professionnels n’ont pas encore exploité tous les avantages du numérique par rapport au papier. Maintenant, il y a bien plus d’interactions possibles entre le client et le professionnel.
Propos recueillis par Corentin Bell

Sur la photo : Alexandre Boceno, fondateur de l’application Kards. Crédit : DR.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/Alexandre-Boceno-Kards-Les-professionnels-n-ont-pas-encore,31416