Chez Soulages, les artistes femmes sortent de l’ombre

Elles sont oubliées, inconnues, délaissées, confidentielles ou encore épouses de. Le musée Soulages réhabilite ces femmes artistes de l’avant-garde abstraite dans une exposition unique, prolongée jusqu’au 31 octobre, à Rodez.

« Elles ont été désavantagées par rapport aux hommes et donc peu exposées. Pourtant elles voulaient exister, avoir un atelier. Mais ce n’était pas possible », affirme Benoît Decron. À l’aube des années 50, la féminité de l’artiste est perçue comme un handicap par les hommes. Priorité aux figures imposantes de Picasso, Bonnard et Matisse. Même si le conservateur en chef du patrimoine et directeur du musée (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/Chez-Soulages-les-artistes-femmes-sortent-de-l-ombre,29104