Depuis Toulouse, l’institut de sondages BVA revient à son ancienne direction

La chambre commerciale de la cour d’appel de Toulouse tranche : elle recale le fonds de dette privée anglo-saxon Alcentra, pourtant retenu par le tribunal de commerce, et lui préfère l’offre de l’ancienne direction.

Fin de l’incertitude dans laquelle étaient plongés les salariés de BVA, le numéro 2 français des enquêtes d’opinion et marketing, dont le siège est à Balma. Ce mercredi 13 janvier, contre toute attente, la chambre commerciale de la cour d’appel de Toulouse a cassé le jugement du tribunal de commerce de Toulouse. Dans sa décision rendue le 15 septembre dernier, l’instance confiait les rênes de BVA à son (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/Depuis-Toulouse-l-institut-de-sondages-BVA-revient-a-son,30327