En Occitanie, Digital 113 au chevet du secteur de la santé

Digital 113, le cluster des acteurs de la filière du numerique en Occitanie, ouvre la troisième saison de son programme trimestriel Digital is Future consacré à la numérisation d’un secteur d’activité. Cet automne, c’est la filière santé qui sera mise à l’honneur.

Malgré le fait qu’il passe le cap des trois saisons et que son nom fleure la S.F, vous ne nous trouverez pas Digital is future sur Netflix ! Car il ne s’agit pas d’une série, mais d’un événement professionnel trimestriel organisé par le cluster régional du numérique Digital 113. Mais comme un certain nombre de séries de la plateforme américaine, ce programme a touché son public. Les deux premières saisons ont été consacrées à l’agroalimentaire et à l’agriculture puis à la filière du bâtiment.

« Chaque saison est particulière, avec des professionnels qui appréhendent le numérique de façon très différente. Cela a été compliqué d’élaborer la première édition, car beaucoup d’agriculteurs sont très éloignés du numérique et de ses solutions. À l’issue du premier Digital is Future, on a fait des webinaires complémentaires afin de continuer un travail de vulgarisation avec ce secteur. La filière bâtiment est plus avertie sur le sujet. On a pu être davantage dans l’approfondissement, aborder des sujets plus techniques comme l’internet des objets (IOT) », détaille Angélique Randolet, chargée des relation adhérents au sein du cluster.

Selon elle, « l’enjeu principal pour nous a été à chaque fois de trouver le bon langage, les bons formats pour s’adapter à chaque type de professionnel ». Digital is future est née durant la crise du Covid, du besoin « de créer un nouvel événement en distanciel à destination des professionnels » dans une période où ils étaient parfois esseulés face à l’accélération du numérique. Cette saison, si les variants du Covid ne font pas des leurs, une partie du programme se fera en présentiel [1].

L’Occitanie, en pointe sur la e-santé

Au moment où la crise sanitaire occupe encore les esprits, il sera question de la filière santé. Le groupement d’intérêt public e-santé Occitanie, l’Agence régionale de santé (ARS) et le Pôle de compétitivité santé du sud de la France Eurobiomed ont participé au comité éditorial de l’événement. Digital 113 a fait un appel à manifestation d’intérêt auprès de ses membres qui a bien fonctionné. Trente-deux y ont effet répondu. Douze présenteront leurs solutions numériques aux entreprises du médical lors du Cap Numérique Santé, le 17 septembre de 9 à 11 heures. Les autres interviendront dans le cadre de l’une des quinze Factory, ces groupes de travail thématiques (Communication, cybersécurité, intelligence artificielle,etc.) qui structurent le fonctionnement du cluster.

Angélique Randolet juge l’Occitanie « en pointe » sur la e-santé avec « un nombre importants d’acteurs ». Cela ne serait pas par hasard que la Haute-Garonne a été choisie pour tester cet automne Mon Espace Santé, plateforme lancée par l’État pour mieux stocker, partager et protéger ses données de santé. Comme sur les plateformes de streaming, la nouvelle saison est à peine sortie qu’une autre est en pleine production. Elle sera consacrée à une autre filière d’importance, l’Énergie .
Matthias Hardoy

Sur la photo : Une photo d’illustration de la e-santé. Crédit : Freepik // Et tout en bas : Angélique Randolet, chargée des relations adhérents au sein du cluster Digital 113. Crédit : Digital 113.

P.S. :

Autre évènement à venir pour Digital 113, le Green It Day. La journée dédiée au numérique responsable et durable aura lieu le 7 octobre à la Cité de l’Économie et des métiers de demain à Montpellier. Une grande conférence la matin et neuf ateliers l’après-midi.

Notes

[1C’est le cas par exemple de La Conf’ qui aura lieu de 17h30 à 19h30 dans un lieu qui serra annoncé trés prochainement.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/En-Occitanie-Digital-113-au-chevet-du-secteur-de-la-sante,31961