France Bleu Hérault. Le SmartGun, un canon à eau intelligent inventé dans l’Hérault

Fabien Fournier, un habitant de Montarnaud, a créé un canon à eau intelligent équipé d’un GPS. Il lance la phase de production. Une chronique en partenariat avec France Bleu Hérault.

Un habitant de Montarnaud a inventé un canon à eau intelligent équipé d’un GPS. Son invention permet d’indiquer une surface à irriguer que le jet d’eau ne dépasse jamais. Il vient de lancer la phase de production.

Fabien Fournier, vous avez inventé ce canon à eau intelligent il y a quelques années et là, vous passez à la phase de production. Comment cela fonctionne ?
On a décidé de travailler avec un module GPS. On se rend sur un site communautaire, Géoportail, qui est accessible à tout le monde. On définit un périmètre, une surface à irriguer qui correspond à la zone que l’on veut irriguer. On le récupère sous forme de fichier. On l’injecte dans le calculateur du système qu’on a développé par Bluetooth. Et le calculateur est équipé d’un module GPS. Il va aller dialoguer avec les limiteurs de secteur, le brise-jet pour que le jet d’eau ne sorte jamais de sa zone à irriguer.

Si par exemple vous dessinez un polygone à quatre points, il y a une ligne. S’il voit qu’il est trop près, qu’il ne doit pas dépasser la ligne, il va briser automatiquement son jet pour ne pas dépasser cette ligne.

En quoi c’est utile ?
C’est utile parce que déjà vous allez éviter d’arroser les routes à côté, les voies ferrées, les lignes haute tension, les maisons. Tout obstacle que vous pouvez avoir sur une surface d’irrigation qui aujourd’hui pose problème parce que ça peut créer des accidents.

De plus, la pénibilité du travail est réduite à zéro. Aujourd’hui les gens, justement pour éviter cette insécurité à aller arroser les routes, vont bouger manuellement l’axe du canon. Mon système est équipé d’un GPS. Dès qu’il voit que l’axe du canon va sortir de sa zone à irriguer, il va automatiquement le replacer dans le champ.

Est-ce que cela peut permettre, sur le long terme, d’économiser de l’eau par rapport à l’utilisation d’un canon à eau classique ?
Énormément, parce qu’il faut savoir que sur des volumes d’eau aussi important, vous allez être en moyenne entre 70 et 100 mètres cubes de volume d’eau consommée. Avec notre système, le volume d’eau ne va pas sortir de la zone. Il va être remis au pied du canon et donc l’agriculteur va faire enrouler l’enrouleur beaucoup plus rapidement. Donc en fait, il sera tracté plus rapidement. Vous consommerez moins d’eau.

C’est un outil qui peut être utilisé par des agriculteurs, par des viticulteurs pour arroser leur terrain ?
On peut arroser ce qu’on veut. La seule condition d’utilisation, c’est le réseau puisque aujourd’hui on travaille sur de l’aspersion. Ça veut dire qu’il faut que vous ayez un minimum de quatre bars de pression et un enrouleur en amont de la parcelle pour pouvoir tirer le canon.

C’est un produit qui n’est pas destiné à être utilisé dans l’Hérault où les réseaux sont très bas. Ils sont à trois bars puisqu’on est sur de la micro-irrigation pour de l’arrosage goutte à goutte pour de la vigne. Mais par exemple, à partir du secteur de Toulouse ou sur des réseaux privés, vous pouvez bien l’utiliser.

Combien coûte le SmartGun et comment se le procurer ?
Il est proposé à la vente à 3500 euros hors taxes. Comment l’acheter ? C’est simple, il suffit de me contacter. On commence aussi de plus en plus à travailler avec des distributeurs de matériels d’irrigation.
Propos recueillis par Morgane Guiomard

Sur la photo : le SmartGun inventé par un habitant de Montarnaud. - Crédits : Cerres-Innovation

Ecoutez l’interview audio de Fabien Fournier sur France Bleu Hérault

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/France-Bleu-Herault-Le-SmartGun-un-canon-a-eau-intelligent,35346