La start-up montpelliéraine Odaptos décrypte les émotions avec une intelligence artificielle

La start-up Odaptos, basée à Montpellier, propose depuis septembre 2021, une intelligence artificielle. Elle analyse les émotions des clients testeurs de produits. Une innovation récompensée par un prix au CES Las Vegas. Une chronique en partenariat avec France Bleu Hérault.

L’entreprise montpelliéraine Odaptos, spécialisée dans les tests utilisateurs automatisés, a reçu un prix. Le CES innovation award, au salon de l’innovation technologique le CES à Las Vegas qui s’est tenu du 5 au 8 janvier 2023.

Cette société a été créée en août 2020 par Maximilien Joannides et Felipe Restrepo. Elle a sorti en septembre 2021 une intelligence artificielle. Un outil proposé aux entreprises, pour leurs entretiens avec les clients qui testent leurs produits avant leur mise sur le marché. Le but est d’analyser les émotions du consommateur pendant l’entretien pour savoir ce qu’il faut améliorer sur le produit.

L’entretien en visio-conférence est enregistré. L’intelligence artificielle analyse ensuite les expressions du visage et les compare à ce qui est dit par la personne. Elle repère 7 émotions : surprise, joie, peur, dégout, colère, tristesse, neutralité.

Ce qui permet, en une demi heure, de dresser un bilan et de faire un compte-rendu de l’entretien. « Ça réduit considérablement le temps pour avoir des retours sur les entretiens avec les consommateurs. Ce qui prenait deux semaines avant, prend deux jours avec nous » souligne le co-fondateur d’Odaptos, Maximilien Joannides. Le tarif est fixé à 2 euros par minute d’entretien.

Une levée de 500.000 euros

En un an, Odaptos a développé son service. Elle a fait une levée de fonds de 500.000 euros (cumul de financements d’entreprises et des aides de la région Occitanie) et travaille avec des agences digitales et des grosses entreprises telles que Prisma Media, Bouygues, Cofidis. Sa présence au CES Las Vegas l’a fait connaître par Total ou encore Amazon.

La suite ? Odaptos souhaite développer son logiciel pour arriver à détecter 45 émotions. Notamment parce que l’intelligence artificielle a du mal parfois à repérer l’ironie. « Elle détecte des mots négatifs et le sourire. Mais elle n’arrive pas à faire la part des choses » explique le co-fondateur Maximilien Joannides. Il souhaite aussi développer l’entreprise et embaucher 7 personnes. Notamment un développeur, un commercial et quelqu’un dans le domaine du marketing. D’ici quelques années, le but est d’utiliser cette intelligence artificielle dans les jeux vidéos.
Morgane Guiomard

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/La-start-up-montpellieraine-Odaptos-decrypte-les-emotions-avec,36643