La généralisation de la couverture mobile se poursuit en Haute-Garonne

Le gouvernement et les opérateurs de téléphonie mobile (Bouygues Telecom, Free, Orange, SFR) ont conclu il y a trois ans, en janvier 2018, un accord historique qui vise à généraliser la couverture mobile sur l’ensemble du territoire en imposant aux opérateurs des engagements contraignants et notamment la couverture de 5000 nouveaux sites chacun.

En Haute-Garonne, une équipe-projet départementale animée par l’État, en étroite association avec le syndicat Haute-Garonne Numérique et les collectivités territoriales, est chargée d’identifier les sites non ou mal couverts. Sur la base des propositions de cette équipe-projet, et dans le cadre de la dotation de sites à couvrir attribuée chaque année au département, dix sites avaient déjà été retenus en 2018-2019. Six nouveaux sites ont été validés en 2020 : Auzas ; Azas ; Latrape ; Boutx ; Eup et Castelnau-Picampeau ; Fustignac, Lussan-Adeilhac, Montégut-Bourjac.

En raison du contexte particulier lié à la crise sanitaire, le délai imposé aux opérateurs pour réaliser la couverture a commencé à courir exceptionnellement depuis le 24 juin 2020. Des propositions viennent d’être transmises à l’agence nationale de la cohésion des territoires (ANC) en vue d’établir la liste des sites à couvrir en priorité pour 2021.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/La-generalisation-de-la-couverture-mobile-se-poursuit-en-Haute,30203