Le nanosatellite toulousain Angels traque de nouvelles espèces animales

Plus petit, plus léger, plus performant, le nanosatelliste toulousain Angels permettra notamment d’étudier de plus près les espèces animales et d’en assurer la protection.

« Il est révolutionnaire. » Alexandre Tisserant, le président de Kinéis, ne tarit pas d’éloges lorsqu’il décrit une à une les caractéristiques d’Angels (pour Argos Neo on a Generic Economical and Light Satellite). Son poids déjà. Ce nanosatellite toulousain, d’un format de boite à chaussures, pèse une vingtaine de kilos quand ses prédécesseurs étaient aussi lourds qu’un frigidaire. Ce qui induit des coûts de (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/Le-nanosatellite-toulousain-Angels-traque-de-nouvelles-especes,29800