Toulouse. Le robot trieur d’Illumo Robotics, l’innovant préparateur de commandes

Après trois années de R&D, l’équipe d’Andréa Inglès, dirigeante d’Illumo Robotics, et de Rémy Saintobert, directeur technique, arrive dans le marché de la robotique avec son robot trieur destiné aux professionnels.

« Me lancer sur le marché de la robotique pour les entreprises a été une évidence », confie Andréa Inglès. Ingénieure dans la robotique depuis 2018, elle remarque le besoin des opérateurs d’adapter leur logistique de tri des articles et de préparation de commandes. L’arrivée du Covid en 2020 est un coup d’accélérateur : face à des délais plus longs pour les commandes et des risques d’absentéisme au travail, « la mise en place de robots préparant les commandes était une solution pour plus de productivité pour les entreprises », explique Andréa Inglés. Rejointe par Rémy Saintobert, le directeur technique de l’entreprise, ils fondent tous les deux Illumo Robotics à Toulouse en septembre 2019 et développent leur premier modèle du robot trieur avec le financement de Yaskawa, fabricant japonais de robots industriels et de manutention. Leur projet est testé avec succès par un e-commerçant et une grande surface, et la commercialisation débute en décembre 2021.

Mille articles triés à l’heure

Afin de se démarquer de ses concurrents européens et américains, Illumo Robotics mise sur des coûts d’installation du robot jusqu’à trente fois moins importants (100.000 euros pour Illumo Robotics contre plusieurs millions pour les concurrents) mais aussi sur sa polyvalence. Pouvant être utilisé dans l’alimentaire ou dans le bricolage et la cosmétique, le robot n’a pas besoin d’être programmé à l’avance pour connaître l’article proposé. Il le scanne et l’analyse lui-même, lui permettant d’avoir une plus grande gamme de références. « Utilisable pendant vingt ans pendant 99 % du temps, sa maintenance et sa réparation restent à bas coûts », assure Andréa Inglés.

Le robot est régulièrement mis à jour par les nouveaux logiciels de Gérald Meruant, développeur avec quinze années d’expérience. De plus, « il peut être couplé avec d’autres robots identiques, pouvant ainsi aller jusqu’à mille articles triés à l’heure, afin d’augmenter la rentabilité de l’entreprise », rajoute Andréa Inglés.
Clément Perié

Sur la photo : Andréa Inglés, CEO d’Illumo Robotics, Rémy Saintobert, directeur technique, et Gérald Meruant, développeur avec leur premier robot trieur. Crédits : Hélène Ressayres-ToulÉco.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/Le-robot-trieur-d-Illumo-Robotics-l-innovant-preparateur-de,35000