Lozère : Neofor va créer 80 emplois dans la filière bois

Le spécialiste de la transformation du bois, Neofor, va créer quatre-vingts emplois lors de la mise en service de sa nouvelle usine prévue en 2024. La PME investit 90 millions d’euros dans sa construction et finalise une levée de 20 millions d’euros.

90 millions d’euros, c’est le montant investit par Neofor, PME lozérienne spécialiste de la transformation du bois, dans la construction d’une nouvelle usine dédiée à la production de panneaux en bois massif. Située à Badaroux, près de Mende, cette usine de 20.000 m2 traitera près de dix essences locales, « à la fois feuillus et résineux, déroulées et transformées en longues feuilles qui seront recollées pour constituer des panneaux en bois massif multicouches », détaille Jérôme Lescure, PDG et fondateur de Neofor. Quatre-vingts emplois seront créés lors de la mise en service fin 2024.

Lire par ailleurs : Énergie. Pourquoi les Toulousains de TLS Geothermics viennent de lever plus de 13 millions d’euros

Objectif pour Neofor : transformer, dès 2025, environ 100.000 m3 de bois chaque année, dont la moitié sera transformée en produits finis. « L’autre moitié alimentera une centrale biomasse, réalisée en partenariat avec Engie », indique Jérôme Lescure. « Cela permettra de garantir une quasi-autonomie énergétique à la nouvelle usine et une économie de plusieurs millions d’euros chaque année. »

Entre 60 et 80 millions de chiffre d’affaires

Utilisant une technologie brevetée au niveau européen, Neofor a validé la qualité esthétique des produits en réalisant et testant des préséries auprès de futurs clients, professionnels de l’aménagement intérieur, de l’ameublement et de la menuiserie. Pour financer le projet, une levée de 20 millions d’euros est en cours de finalisation par Neofor auprès de deux investisseurs privés en Occitanie et quatre investisseurs nationaux. « L’État et la Région Occitanie soutiennent le projet sous forme de subventions et d’avances remboursables, à hauteur de 15 millions d’euros », précise Jérôme Lescure.

Réalisant un chiffre d’affaires de 22 millions d’euros en 2022, Neofor vise les 100 millions d’euros avec sa nouvelle usine « qui devrait réaliser entre 60 et 80 millions d’euros de chiffre d’affaires », annonce le dirigeant. Créée en 2013, Neofor (quatre-vingt-deux salariés) possède trois sites dédiés au sciage et à la fabrication d’emballages en bois, situés en Lozère et Haute-Savoie. « Ces sites contribuent au réseau national de transformation du bois, en ciblant des produits à forte valeur ajoutée », soutient Jérôme Lescure, qui conseille une exploitation plus importante des feuillus (chênes, hêtres, frênes, etc.), contre les résineux actuellement exploités par l’industrie.
Sarah Nguyen Cao Khuong

Sur la photo : La nouvelle usine de Neofor entrera en service en 2024. Crédit : Neofor-Bonnet & Teissier Architectes.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/Lozere-Neofor-va-creer-80-emplois-dans-la-filiere-bois,36534