Med Vallée : un accélérateur biotech dans le futur bâtiment Thomas Platter à Montpellier

Thomas Platter, nouveau bâtiment de Med Vallée dédié aux biothérapies, accueillera les équipes de MedXCell, groupe de biotechnologies franco-suisse spécialisé dans les thérapies cellulaires. Livraison prévue en 2025, sur le site du CHU de Montpellier.

Implanté au CHU de Montpellier, au site hospitalier de la Colombière (11.500 salariés), le bâtiment Thomas Platter va accueillir en 2025 MedXCell. Ce groupe de biotechnologies franco-suisse, créé en 2018, est spécialisé dans les thérapies cellulaires.
D’une surface d’environ 5000 m2, le bâtiment de MedXCell se veut innovant en combinant au même endroit des espaces de recherche, de diagnostic, de soin et de production. Thomas Platter se composera ainsi d’une clinique ambulatoire au rez-de-chaussée ; d’un incubateur d’entreprises liées à la recherche médicale avec le Startup Studio au premier étage ; de bureaux pour l’entreprise MedXCell au deuxième. Enfin, des espaces de fabrication de traitements sont prévus au troisième, tandis que le toit doit accueillir un espace de restauration.

Objectif du Startup Studio : identifier des projets de haut niveau avec les partenaires du projet (le CHU, l’Université de Montpellier, la Satt AxLR, le CNRS, l’Inserm ou encore l’EPFL), de valider avec eux leur potentiel technologique, médical et économique, mais aussi de structurer leurs plans de développement pour ensuite créer des entreprises de biothérapies indépendantes.
Le bâtiment représente un coût total de 24,5 millions d’euros, avec un modèle de financement privé, public et institutionnel.

plus de 150 nouveaux emplois d’ici 2025

Thomas Platter s’inscrit dans la stratégie de Med Vallée présentée en juin dernier par Montpellier Méditerranée Métropole, lors des Assises du territoire pour faire rayonner la ville comme pôle d’excellences en santé globale. « Le projet doit permettre un positionnement de Montpellier sur la bio-production à dimension européenne, et ainsi d’attirer d’autres entreprises de biotechnologies », indique la collectivité dans un communiqué.
« Nous rejoignons l’enjeu de Med Vallée en créant de l’emploi qualifié et en renforçant le rayonnement de la métropole et son attractivité », ajoute Laurent Zbinden. Et pour cause, les activités du futur bâtiment permettront la création de cinquante nouveaux emplois d’ici 2023 et d’une centaine de plus en 2025.

Dessiné par A+ Architecture de Montpellier, le bâtiment se distinguera également d’un point de vue esthétique et technologique. « Il faut un bâtiment iconique, les chercheurs du monde entier voudront voir un beau bâtiment », souligne Marc Pigeon, président de Imagine’R Group, plateforme immobilière qui pilote la construction. Le complexe produira sa propre énergie grâce à des panneaux photovoltaïques et des éoliennes verticales spécialement conçues pour ce projet, permettant d’économiser 35 à 38.000 euros sur une année.
Sarah Nguyen Cao Khuong

Sur la photo : vue d’artiste du futur bâtiment Thomas Platter à Montpellier. Crédits : A+ Architecture - DR.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/Med-Vallee-un-accelerateur-biotech-dans-le-futur-batiment-Thomas,35217