Occitanie. La start-up Zephalto veut envoyer des passagers dans la stratosphère

Installée au Pouget, dans l’Hérault, l’entreprise a développé un ballon stratosphérique permettant d’embarquer en toute sécurité pour un voyage entre ciel et étoiles.

Faire voler des passagers à 25 km d’altitude, dans un ballon évoluant dans la stratosphère. C’est l’ambitieux projet de la start-up Zephalto, basée au Pouget, dans l’Hérault. Un tourisme spatial qui semble utopique mais qui est pourtant très sérieux puisque l’entreprise est notamment soutenue par le Centre national d’études spatiales (Cnes) et l’Agence spatiale européenne (Esa).

Le 21 août, un premier pas a été franchi pour Zephalto, qui a réalisé pour la première fois un vol avec un prototype de ballon entre le Pouget et Sauviat, dans le Puy-de-Dôme, soit 300 km. L’entreprise s’appuie sur des avancées technologiques comme un régulateur d’altitude, des panneaux solaires ultra-légers et une enveloppe stratosphérique réutilisable. Le ballon vole grâce aux panneaux solaires qui peuvent compresser l’air des ballons et gérer l’altitude de la navette. « L’avantage de notre ballon, c’est qu’il peut voler sans limite de temps, à l’altitude que l’on désire, en montant et descendant à notre guise, ce qui est impossible avec une montgolfière », souligne Vincent Farret d’Astiès, fondateur de Zephalto et pilote du ballon. « Ce vol a permis de tester les procédures de décollage, d’atterrissage et d’intégration dans le trafic aérien. À cette altitude, on découvre des milliers d’étoiles et le bleu de la Terre se confond avec le bleu de l’atmosphère, c’est une expérience unique. »

Premiers voyages en 2024

Créée en 2016, Zephalto veut ainsi emmener des passagers entre les nuages et les étoiles, au-dessus des avions de ligne, dans ce ballon comportant une nacelle pressurisée capable d’accueillir entre une et six personnes. Le prototype, baptisé Odyssée 8000, va jusqu’à 12 km d’altitude mais la start-up, comptant une dizaine de salariés, projette des croisières à 25 km d’altitude avec passagers dès 2024.

« Nous allons continuer les essais et développer des partenariats avec des entreprises de voyage d’exception ou de luxe », indique Vincent Farret d’Astiès. « Nous visons, au début, un public avec un fort pouvoir d’achat mais nous voulons ensuite démocratiser les croisières. Le voyage sera adaptable à l’envie du client pour que cela reste un moment exceptionnel. » Pour poursuivre le développement de la capsule, Zephalto projette une levée de fonds fin 2020 et le recrutement d’une dizaine de personnes.
Julie Rimbert

Sur la photo : Le ballon stratosphérique développé par l’entreprise Zephalto permet d’emmener des passagers en croisière entre le ciel et l’espace. Crédit : Zephalto - DR.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/Occitanie-La-start-up-Zephalto-veut-envoyer-des-passagers-dans,29411