Occitanie. Les 5 phrases-clés de la présidente Carole Delga lors de ses vœux

Économie, formation, emploi, transports, budget, politique... La présidente de Région Carole Delga a abordé un grand nombre de sujets à l’occasion de sa cérémonie de vœux à la population.

Une robe fuchsia au milieu des costumes sombres, afin de souligner son appartenance au parti de la Rose. La socialiste Carole Delga a choisi de clore sa tournée marathon des cérémonies de vœux le vendredi 31 janvier au soir, à Toulouse, au sein d’un hôtel de Région bondé. Dans cette période politique dominée par les élections municipales, la parole de la présidente de la Région Occitanie semble parfaitement libérée. « Quatre ans, c’est une bonne période pour prendre la mesure du mandat », analyse un proche au sein de la collectivité. « C’est une femme de dossiers qui a beaucoup travaillé depuis son élection en 2016. Là, elle apparaît très à l’aise et vraiment dans son élément. » Voici cinq passages clés de son discours.

Sur l’emploi
« La première préoccupation en Occitanie, c’est l’emploi », explique-t-elle. « Nous voyons le taux de chômage baisser deux fois plus vite ici qu’au niveau national en raison de notre attractivité. Mais pour faire baisser le chômage, nous devons créer plus de 2000 emplois tous les mois... C’est un sacré challenge car, à population égale, pour que le chômage n’augmente pas, Nouvelle-Aquitaine a besoin de créer 1200 emplois par mois. C’est 600 pour les Hauts-de-France. »

Sur les aides aux entreprises
Le Conseil régional a poursuivi sa politique d’accompagnement des entreprises par le biais d’aides aux projets et de soutien. L’an dernier, 640 entreprises ont ainsi été aidées en Haute-Garonne pour un volume de 40 millions d’euros. « À Toulouse, nous sommes aussi venus en aide aux commerces touchés par les manifestations des gilets jaunes. Depuis février, 1103 petites entreprises d’Occitanie ont été aidées pour près de 10 millions d’euros », calcule Carole Delga.

Sur les transports
La présidente de Région est aussi revenue sur la saturation de l’aire urbaine toulousaine. Reprenant l’idée du RER métropolitain, elle a rappelé que « celui-ci ne peut se créer que s’il y a la LGV. Elle est la condition pour augmenter les trains du quotidien », a-t-elle lancé sous les applaudissements. « Ces lignes nouvelles augmenteront la capacité de circulation d’une étoile ferroviaire aujourd’hui à son maximum. Tout est lié.... Cette LGV, c’est la porte d’entrée de l’attractivité du bassin de Toulouse. »

Sur les économies
Les allers-retours des élus pour assister aux assemblées plénières à Montpellier avaient il y a quelques mois suscité la réaction de certains élus d’opposition qui dénonçaient des dépenses inconsidérées. À l’occasion des vœux, Carole Delga a répondu qu’au contraire, la collectivité avait fait des économies : « Près de 32 millions d’euros en 2019 et avec un objectif de 35 millions d’euros en 2020, soit plus de 140 millions d’euros cumulés d’ici 2021 », a-t-elle poursuivi. « Et parmi ces économies, ce sont 1,2 million d’euros grâce à l’exemplarité des élus (…) Ce qui permet de couvrir l’intégralité des frais concernant les quatre assemblées plénières à Montpellier et les déplacements. »

Non sans humour
À l’aise dans l’exercice des vœux, Carole Delga en a également profité pour tacler la gente masculine. « Les femmes étant toujours dans l’anticipation, soyez heureux Messieurs que nous vous réservions bientôt 50% des postes [en politique] », a-t-elle lancé au premier rang de la salle, surtout composé d’hommes. Mais aussi sur le mois sans alcool : « Pendant le dry january, j’ai continué à boire... Mais du vin d’Occitanie », a-t-elle poursuivi, énumérant par la suite tous les spécialités culinaires de la région. La présidente n’oublie pas de se positionner : « Ces quatre années ont été très intenses, les douze prochains mois le seront tout autant ». Les élections régionales sont attendues en mars 2021.
M.V.

Sur la photo : De gauche à droite : Le préfet de région Étienne Guyot, la présidente de la Région Occitanie Carole Delga, le président du Département de Haute-Garonne Georges Méric et le président du Département du Gers Philippe Martin. Crédits : Rémy Gabalda - ToulÉco.

1 Message

Répondre à cet article

Source : https://www.touleco.fr/Occitanie-Les-5-phrases-cles-de-la-presidente-Carole-Delga-lors,28041