Pierre Fabre lie son crédit syndiqué au respect de critères RSE

Le groupe pharmaceutique et dermo-cosmétique tarnais Pierre Fabre a renégocié avec succès son crédit syndiqué à long terme (2025) pour y intégrer des critères RSE. L’ensemble des partenaires financiers, réunis au sein d’une syndication bancaire coordonnée par la Société Générale, ont ainsi exprimé leur confiance envers l’ambition et la stratégie RSE de Pierre Fabre.

Le crédit syndiqué renégocié par Pierre Fabre intègre désormais un mécanisme de bonus-malus liant le coût du crédit à deux critères RSE : la réduction de l’empreinte carbone du Groupe (30% de réduction des émissions d’ici 2025 en prenant l’année 2015 pour référence) et la mise en œuvre d’une démarche innovante de socio-écoconception des produits (100% des nouveaux développements produits ; 50% du portefeuille global, hors spécialités pharmaceutiques, en 2023).

Les progrès réalisés sur ces deux objectifs feront l’objet d’une revue annuelle entre Pierre Fabre et ses partenaires financiers. En cas de non atteinte d’un ou deux objectifs, le malus sera affecté à des mesures de compensations internes ou versé à des partenaires externes permettant de compenser la défaillance du ou des critères concernés.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/Pierre-Fabre-lie-son-credit-syndique-au-respect-de-criteres-RSE,30212