Rubix S&I développe un nez connecté pour détecter le Covid-19

Spécialiste de la conception de capteurs connectés pour le suivi et l’identification des nuisances (gaz, odeurs, bruits, particules etc…) en intérieur et extérieur, le Toulousain Rubix S&I annonce le lancement d’une étude clinique d’analyse des mucosités de malades atteints de la Covid-19.

« Nous cherchons à identifier dans les sécrétions des fosses nasales d’au moins 1000 patients une ou des molécules spécifiques de la maladie, voire un ratio de molécules différent de celui d’une personne en bonne santé. L’objectif est ensuite de développer un capteur connecté capable d’identifier un malade du Covid-19 par analyse de l’air qu’il exhale », explique Jean-Christophe Mifsud, PDG de Rubix S&I.

Les hôpitaux de Warwick au Royaume-Uni, de Milan en Italie et de San Luis Obispo participent à cette étude. Des discussions sont en cours avec le CHU de Purpan. Pour assurer ce développement, une levée de fonds de 1 à 2 millions d’euros est en cours. « Notre capteur est susceptible d’intéresser plusieurs de nos actionnaires, dont le groupe ADP ou Airbus Ventures, qui pourraient l’utiliser en sentinelle avant qu’un passager malade ne voyage en avion », souligne Jean-Christophe Mifsud.
I.M.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/Rubix-S-I-developpe-un-nez-connecte-pour-detecter-le-SARS-CoV-2,28822