Spatial. Depuis Toulouse, Spaceflight Institute formera des astronautes commerciaux

À Toulouse, Spaceflight Institute proposera dès la fin 2023 une formation complète aux futurs astronautes des vols commerciaux, de la théorie à la pratique.

Ce n’est plus de la science-fiction mais bel et bien la réalité. L’espace en orbite basse, entre 300 et 500 kilomètres de la Terre, ouvre le champ des possibles et devient un terrain de jeu. En 2021, déjà, l’actric​​e russe Ioulia Peressild et le réalisateur Klim Chipenko sont montés à bord de la Station spatiale internationale (ISS) pour y réaliser le premier film de fiction tourné dans l’espace. L’acteur Tom Cruise promet de tourner un long-métrage hors de l’ISS. Et le premier hôtel spatial devrait ouvrir ses portes en 2027...

Les projets dans l’espace accélèrent et c’est la raison pour laquelle Spaceflight Institute, le centre de formation pour les astronautes commerciaux - comprendre ceux qui ne sont pas formés par les agences spatiales - se met en ordre de bataille. Porté par Jonathan Pickworth, un ancien étudiant de l’Isae-Supaero qui travaille à Philadelphie (États-Unis), et Stéphanie Lizy-Destrez, professeur en conception de systèmes spatiaux à l’Isae-Supaero à Toulouse, ce centre de formation recrute déjà les premiers enseignants et définit le programme de formation des futurs élèves. « Il y aura une partie théorique sur les connaissances du spatial », détaille Stéphanie Lizy-Destrez. « Nous prévoyons un volet sur le savoir-être afin que les étudiants sachent gérer le stress dans les situations de crise. Un dernier volet est consacré au savoir-faire avec des expériences pratiques pour les mettre en situation. Ils devront s’entraîner dans une centrifugeuse et à l’aide d’un simulateur pour un vol Zéro-G. »

Spaceflight Institute s’appuie sur un réseau​ ​de partenaires, tels que l’Isae-Supaero, le Cnes, le Medes (institut de Médecine et de physiologie spatiales installé à Toulouse) et le National aerospace training and research (Nastar center), implanté à Southampton, en Pennsylvanie, pour profiter des équipements.

Premiers cours fin 2023

Spaceflight Institute, qui vient d’intégrer l’incubateur Tech The Moon à Toulouse, l’incubateur occitan 100 % dédié à la Lune porté par le Cnes et Nubbo, devrait dispenser ses premiers cours fin 2023. « Lorsque nous aurons atteint notre rythme de croisière, nous pourrons accueillir jusqu’à trente candidats », précise Stéphanie Lizy-Destrez. Cette formation d’une durée de douze mois ​est proposée à ​un coût non négligeable :​ le tarif devrait osciller entre 80.000 et 110.000 euros, selon les options et modules choisis. ​« C’est le prix d’une formation pour devenir pilote de ligne ou d’hélicoptère », relativise la cofondatrice. ​
Audrey Sommazi

Photo d’illustration. Crédits DR 

P.S. :

Tous les lundis, retrouvez l’actualité de l’aéronautique régionale sur touleco.fr.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/Spatial-Depuis-Toulouse-Spaceflight-Institute-formera-des,35978