Depuis Toulouse, cinq start-up vont penser le futur lunaire

Lancé en juin, l’incubateur dédié à la Lune, Tech The Moon, a présenté ses premières entreprises qui planchent sur des projets aussi variés que la culture de légumes, l’habitat mobile ou le véhicule orbital lunaire réutilisable.

Elles sont cinq start-up sélectionnées parmi une douzaine de candidatures, pour mener à bien leur projet sur la Lune. Lancé en juin, Tech The Moon, le premier incubateur mondial exclusivement dédié à la Lune, a récemment présenté à Toulouse cinq projets pour relever les challenges des missions lunaires. Le programme Artemis de la Nasa prévoit notamment de renvoyer un homme et une femme sur le satellite naturel de la Terre en 2024.

« L’idée de cet incubateur est de trouver des technologies déployables sur la Lune mais aussi sur Terre pour répondre à un besoin du marché et de la société », souligne Thomas Fouquet, conseiller du directeur en charge de l’innovation, des applications et de la science au Cnes. « Au-delà des missions lunaires, nous voulons générer un écosystème du spatial et du non-spatial, relever les grands défis, donc l’homme et les robots doivent travailler ensemble pour explorer. » Les start-up lauréates, issues de toute la France, vont être accompagnées durant un an par les équipes du Cnes et de Nubbo, l’incubateur régional de start-up. Elles doivent faire émerger des projets répondant à des problématiques « infrastructures », « ressources » et « supports vie ».

Légumes sur la Lune ou habitat gonflable mobile

Les jeunes pousses sélectionnées sont Anyfields (visualisation des rayonnements électromagnétiques et de mesures de la performance des antennes), Metis (analyse in situ de composants et d’équipements), Orius Technologies (production de végétaux en environnement spatial), Spartan Space (habitat lunaire gonflable et mobile) et The Exploration Company (véhicule orbital lunaire réutilisable). Pour certaines d’entre elles, les projets sont déjà sur les rails.

L’entreprise Spartan Space, crée en janvier 2021 dans le Var, a par exemple déjà un prototype de son habitat spatial pour l’exploration de la Lune ou de Mars et des habitats sous-marins. « Il s’appelle EuroHab et est conçu comme une charge utile d’alunisseur », explique Peter Weiss, président de lasociété. « Il s’agit du premier développement d’habitat lunaire gonflable, ce qui permet d’offrir plus de volume habitable, avec un diamètre et une hauteur de 7 mètres. Il inclut également une fonction de mobilité pour avoir un habitat capable de bouger à la surface de la Lune. Nous avons déjà remporté un prix international d’architecture et une maquette est présentée à l’exposition universelle de Dubaï depuis début octobre. »
Julie Rimbert

Sur la photo : Le prototype de l’habitat lunaire gonflable et mobile de la start-up Spartan Space. Crédit : Spartan Space.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/Toulouse-Quelles-sont-les-cinq-start-up-qui-integrent-l,32207