Toulouse. Le voyagiste Fram supprime 59 postes et cherche toujours une issue financière

Le voyagiste toulousain Fram a entériné vendredi soir le premier plan social de son histoire. 59 postes sont supprimés. Le PSE est effectif dès ce lundi matin. La sortie de crise est envisagée, quant à elle, en 2015. Mais la guerre intestine des actionnaires paralyse toujours la gouvernance et les idées.

Pour la première fois depuis sa création en 1949, le voyagiste toulousain Fram doit supprimer des postes. Sa direction vient d’annoncer vendredi soir dans un communiqué laconique avoir bouclé « la procédure d’information-consultation sur le projet de réorganisation, de licenciement collectif et de plan de sauvegarde de l’emploi ». Après la suppression de 20 postes dans le pôle agences de voyage plusieurs (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/Toulouse-le-voyagiste-Fram-6338