20e Trophées de l’économie numérique : des projets tournés vers les usages de demain

À l’occasion de la 20e édition des Trophées de l’économie numérique, La Mêlée a mis en avant dix projets dans divers domaines, allant de la transition énergétique à la cybersécurité en passant par l’inclusion numérique. Un événement qui renoue avec l’histoire de l’association régionale.

30-20-10... Le 30 juin dernier, la 20e édition des Trophées de l’économie numérique a récompensé 10 organisations développant des solutions et applications numériques innovantes. Organisée pour la première fois dans l’enceinte du musée Toulouse-Lautrec à Albi par La Mêlée, cette cérémonie était également l’occasion de renouer avec des événements en présentiel, après l’annulation de l’édition 2020.

Au-delà des six catégories principales - territoire et citoyenneté ; transition numérique et performance ; cybersécurité ; croissance rayonnement et potentiel international ; transition énergétique et technologies vertes ; start-up - quatre prix spéciaux ont aussi été remis : le Grand Prix de l’économie numérique, le prix Coup de cœur “Christine Empociello”, le prix Toulouse Métropole et le prix Montpellier-Méditerranée.

Des lauréats tournés vers le futur du monde entrepreneurial

Lauréate dans la catégorie cybersécurité, UpsignOn Pro est une application développée par l’entreprise Datasmine depuis mars 2020. La société, fondée par Paul Latournerie et Gireg de Kerdanet, est basée à Pins-Justaret (Haute-Garonne). Elle a développé un coffre-fort numérique permettant à ses utilisateurs d’utiliser des mots de passe aléatoires générés par l’application., facilitant la création de compte, l’authentification et la mise à jour des données et des documents. En 2020-21, Datasmine a doublé son chiffre d’affaires pour atteindre 90.000 euros.

Avec son frigo connecté et ses bocaux, Bocal en Boucle propose de son côté de conserver les aliments dans les entreprises, plutôt que les données. Créée par Gabriel Gilmara en janvier 2019, cette jeune pousse met à disposition de ses clients des réfrigérateurs connectés remplis de bocaux de produits frais. Les employés peuvent payer directement avec leur carte bleue ou des tickets restaurants via le dispositif de paiement inclus dans l’appareil. En plus de cela, la foodtech propose aussi des plateaux-repas livrés pour les employés en télétravail. Une solution innovante et anti-gaspillage récompensée du prix Transition énergétique et technologies vertes. Bocal en Boucle prévoit un chiffre d’affaires de 180.000 euros en 2021.

Le Grand Prix a quant à lui été remis à E(ye) Motion. Cette start-up, créée en 2016 et dirigée par Nicolas Marchais, a pour objectif d’utiliser les nouvelles technologies afin d’améliorer les capacités visuelles. Pour cela, elle utilise, par exemple, des technologies de réalité virtuelle et des lunettes munies d’un dispositif de Eye tracking. Leur programme d’amélioration visuelle est particulièrement utile pour les sportifs de haut niveau. Ainsi, la start-up compte parmi ses clients l’Olympique Lyonnais et la Fédération française de handball, et souhaite aussi déployer son offre dans le domaine de la “silver économie”. Son chiffre d’affaires en 2020 était de 80.000 euros et, en 2021, l’entreprise prévoit d’atteindre les 200.000 euros.
Corentin Bell

Sur la photo : Remise des prix de la 20e édition des trophées de l’économie numérique.
Crédit : La Mêlée.

Tous les lauréats :

  • Territoire et citoyenneté : Cité Connect
  • Transition numérique et performance : Numix
  • Cybersécurité : UpSignOn
  • Croissance rayonnement et potentiel International : Bfore.ai
  • Transition énergétique et technologies vertes : Bocal en Boucle
  • Start-Up : Certipair
  • Prix Métropole Montpellier : Oji Camp (Uvoji)
  • Prix Métropole Toulouse : Wemet
  • Coup de Cœur Christine Empociello : Opisto 360
  • Grand Prix : E(ye)Motion

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/20e-Trophees-de-l-economie-numerique-des-projets-tournes-vers,31618