Avec la Banque des Territoires, Montpellier veut accélérer sur le développement économique et la transition énergétique

Dans le cadre du plan France Relance, Éric Lombard, directeur général de la Caisse des Dépôts, s’est rendu à Montpellier le 1er juillet, pour signer avec Michaël Delafosse, président de Montpellier Méditerranée Métropole et maire de Montpellier, une convention de cinq ans, portant sur la transition écologique, le logement, le soutien aux entreprises et la cohésion sociale.

Financer la relance de l’économie au sortir de la pandémie dans le cadre du plan national France Relance. C’est l’objectif de la convention de cinq ans, signée le 1er juillet entre la Caisse des Dépôts et Montpellier Méditerranée Métropole, et portant sur la transition écologique, le logement, le soutien aux entreprises et la cohésion sociale.

« Ce ne sont pas les sujets qui manquent avec la Banque de Territoires (entité de la Caisse des Dépôts, NDLR) et la Caisse des Dépôts », a déclaré Michaël Delafosse, président PS de Montpellier Méditerranée Métropole (3M), aux côtés d’Éric Lombard, directeur général de la Caisse des Dépôts, lors de la signature de cette convention liant les deux parties.

Et de citer « le projet Med Vallée (Médecine Vallée, développement d’activités scientifiques et économiques au nord de Montpellier), l’acquisition de bus à hydrogène (subventionnée à hauteur de 50% au total), la création d’un réseau de bus à haut niveau de services, la modernisation du CHU (48 millions d’euros de financement ont été actés le 30 juin), le développement des industries culturelles et créatives, le confort thermique des établissements scolaires ou encore le projet, qui sera présenté au 2e semestre, de ville-parc au parc zoologique de Lunaret ». La ville-centre va faire l’objet d’un programme pluriannuel d’investissement d’environ 700 millions d’euros, bientôt présenté (celui de 3M s’élève à 2,5 milliards d’euros, ndlr), a ajouté Michaël Delafosse.

Construction écologique de logements sociaux

Éric Lombard a aussi insisté sur « la poursuite de la construction de logements sociaux, vu le flux de population nouvelle dans une ville comme Montpellier (295.000 habitants, 7e ville de France). Cette construction doit être écologique : économe ou neutre en carbone, respectueuse de la lutte contre l’artificialisation des sols, dans des friches urbaines, davantage en hauteur. »

Il s’est dit « très enthousiaste sur le projet Med Vallée, qui fait écho à la riche tradition médicale dans cette ville, la plus ancienne de France dans le domaine. Des traditions se projettent dans la modernité avec ce type de projet », qui ambitionne de positionner Montpellier comme pôle d’excellence européen dans le domaine de la santé, de l’environnement, de l’alimentation et du bien-être.

Parmi les autres pistes évoquées : les mobilités actives, comme le covoiturage, le plan Vélo, le plan piétons, la création de ZFE (zones à faible émission), l’élaboration du second Plan Climat Air Énergie Territorial (PCAET) de la métropole, le verdissement de la ville, la rénovation énergétique des bâtiments publics et du résidentiel.

L’unanimité est donc là, mais quelle est la méthodologie de financement ? « Nous financerons les volumes de projets que la métropole nous présentera », s’ils entrent dans le cadre (assez large) de la convention, a expliqué Éric Lombard. La Banque des Territoires met en œuvre la gamme de ses outils, que ce soit en financements (prêts), en investissements (sur fonds propres) ou en ingénierie pour accompagner le montage des projets (cofinancement d’études). « Engagée sur le long terme, la Banque des Territoires entend contribuer à l’accomplissement des ambitions territoriales », a ajouté Annabelle Viollet, directrice régionale Occitanie de la Banque des Territoires. La convention prévoit un point de rencontre annuel « en vue de dresser un bilan et prévoir des éventuelles réorientations », concluent les deux parties.
Hubert Vialatte

Sur la photo : Michaël Delafosse (à gauche) et Éric Lombard, le 1er juillet à l’Hôtel de Ville de Montpellier. Crédit : Hubert Vialatte - ToulÉco.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/Avec-la-Banque-des-Territoires-Montpellier-veut-accelerer-sur-le,31673