Covid-19. Lettre ouverte des entreprises du BTP à Emmanuel Macron

La fédération nationale des travaux publics, présidée par Bruno Cavagné, interpelle le président de la République, estimant que la profession subit des injonctions contradictoires, entre ordre de rester à la maison, et encouragement à aller au travail.

« Aujourd’hui, vous avez exhorté les salariés à travailler mais les salariés ont peur : peur de contracter le Covid-19, peur de contribuer à la propagation du virus. Nos entreprises aussi ont peur : peur de mettre en danger leurs salariés, peur pour l’avenir de leur entreprise, peur des conséquences juridiques et financières en prenant, de leur propre initiative, la décision d’arrêter leur activité. Crise sanitaire versus crise économique : les injonctions contradictoires du Gouvernement se comprennent parfaitement d’un point de vue théorique, mais sont impossibles à mettre en œuvre dans la plupart de nos chantiers », écrit la fédération.

Plus de 80% des chantiers de travaux publics sont à l’arrêt, calcule la FNTP. « Pour envisager une reprise de l’activité, nous avons besoin de temps. Du temps pour réorganiser nos chantiers afin de faire respecter les gestes barrières contre le virus, du temps pour engager un dialogue indispensable avec nos salariés. Nous vous demandons solennellement de bien vouloir accéder à notre demande de suspendre - pour un temps - l’activité des entreprises de travaux publics qui ne sont pas en capacité de faire respecter les gestes barrières ».

Les chef et chefs d’entreprises ont notamment besoin d’être rassurés sur le fait que responsabilité pénale ne sera pas engagée si un salarié contracte le virus sur son lieu de travail, mais aussi sur la prise en charge de l’activité partielle.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/Covid-19-Lettre-ouverte-des-entreprises-du-BTP-a-Emmanuel-Macron,28337