Depuis Toulouse, Airbus Corporate Jets dorlote sa clientèle de luxe

Pour choyer la clientèle d’affaires, Airbus Corporate Jets, filiale de l’avionneur, a ouvert un studio de création, à Toulouse. Avec l’aide de la réalité virtuelle, elle pourra personnaliser la cabine de ses jets Two Twenty et s’immerger dans l’appareil.

Alors que l’aviation commerciale est encore loin d’avoir retrouvé ses niveaux d’activité d’avant la crise sanitaire, le secteur des jets privés se porte, lui, comme un charme. Et connait même une croissance de la demande. Car, durant la pandémie, et les différents confinements, les clients les plus aisés avaient alors délaissé les compagnies régulières pour s’offrir le luxe des jets. 

Et cette croissance de l’aviation d’affaires fait le bonheur des constructeurs. Pour répondre à cette nouvelle demande, Airbus Corporate Jets, filiale du constructeur, qui a présenté au salon de Dubaï, en novembre dernier, une version affaires de son moyen-courrier A220, baptisé « ACJ Two Twenty », a dévoilé son studio de création installé à Blagnac. Celui-ci permet à cette clientèle au portefeuille garni de se projeter dans l’appareil. 

toulecogabalda1_22.jpg
toulecogabalda1_05.jpg

« On a une zone dédiée à l’ensemble des matériaux », décrit Sylvain Mariat, responsable de ce studio de design. Comme dans une agence de décoration d’intérieur, ACJ expose des échantillons de moquette en laine, en soie, de tissus naturels, de placages en bois vernis, de pièces métallisées, parmi une centaine de références. « Au sol, nous avons un système de projection dernière génération, qui permet de montrer l’aménagement que l’on peut y faire », ajoute-t-il.

Rivaliser avec Dassault et Bombardier

toulecogabalda1_09.jpg
toulecogabalda1_03.jpg

Ce n’est pas tout. La clientèle peut aussi modifier la finition des meubles ou encore la matière et la couleur des tapis, des fauteuils et des murs en s’immergeant dans la cabine de l’avion sous différents éclairages, avec l’aide de la réalité virtuelle. Et, pour coller au réel, quatre maquettes d’avion ont été représentées, y compris celles de ses concurrents. Car sur ce segment de marché, Airbus n’est pas seul et entend rivaliser avec le Bombardier Global 7500 et le futur Falcon 10X de Dassault.
 « Grâce aux dernières technologies, nous offrons à nos clients une expérience de conception en temps réel et immersive », souligne Benoît Defforge, président d’ACJ. « Il est important de leur faire ressentir l’espace et le confort ultime que notre avion apporte. » L’ACJ Two Twenty devrait entrer en service en 2023. 
Audrey Sommazi

Crédits : Rémy Gabalada-ToulÉco.

P.S. :

Tous les lundis, retrouvez l’actualité de l’aéronautique régionale sur touleco.fr.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/Depuis-Toulouse-Airbus-Corporate-Jets-dorlote-sa-clientele-de,34361