Discrimination : les prud’hommes penchent du côté d’Airbus

Seul un recours devant la cour d’appel de Toulouse peut maintenant relancer l’affaire. Hier matin, les conseillers prud’homaux n’ont en effet pas donné suite aux poursuites lancées par un ancien intérimaire de l’usine Saint-Eloi contre l’avionneur européen pour « discrimination raciale à l’embauche ».

Elle voulait en faire une décision « historique » après la condamnation en juin dernier de l’usine Bosch de Vénissieux pour discrimination raciale ou sexiste à l’encontre de sept salariés ou anciens salariés. Mais la Fédération des travailleurs de la métallurgie CGT devra encore patienter et peut-être longtemps.

Ce jeudi, le conseil de prud’hommes de Toulouse a en effet débouté de toutes ses demandes (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/Discrimination-les-prud-hommes-824