Eco-Tech Ceram accompagne les industriels dans la transition bas carbone

L’entreprise, spécialisée dans le stockage et la valorisation des chaleurs fatales des industries et la rentabilité des énergies renouvelables, crée sa propre société d’investissement, ETC Invest. Objectif : accompagner les industriels dans une transition bas carbone.

Une solution clé en main. C’est ce que propose Eco-Tech Ceram, basée à Rivesaltes, aux industriels avec la création de sa propre société d’investissement, ETC Invest, dotée d’une première tranche de 15 millions d’euros, sur un total de 30 millions. « Nous avions vendu notre première machine à un industriel, qui n’a pas pu obtenir les fonds nécessaires. C’est là qu’est née notre idée de créer ETC Invest », explique Antoine Meffre, PDG d’Eco-Tech Ceram.

Financée par la société elle-même, ainsi que Johes, l’Arec, RGreen Investi, Ademe Investissement et Qair Innovation, la société d’investissement fonctionne avec le tiers-financement. « La structure achètera les infrastructures à Eco-Tech Ceram et louera ou vendra de la chaleur décarbonée aux clients industriels », précise Antoine Meffre. Une solution innovante dans le domaine de la récupération de chaleur fatale [1]. L’objectif : financer une centaine d’installations en cinq ans. « Une partie des réductions de consommation d’énergie sera reversée à ETC Invest », ajoute le PDG.

Cette solution permet également de réduire les cycles de vente en gérant l’ensemble de la chaîne, de l’identification du projet, en passant par l’étude, l’ingénierie de financement, le chantier et la maintenance. « L’industriel n’a rien à faire, n’investit rien et a un interlocuteur unique », conclut Antoine Meffre.

L’amélioration de ses axes R&D

Eco-Tech Ceram a conçu l’EcoSock, un accumulateur constitué de métal et de céramique, capable de produire des MWh. Cette technologie permet aux industriels de réaliser des économies d’énergie et d’accroître leur productivité. « EcoStock récupère et valorise la chaleur produite par les sites industriels, qui était jusqu’alors perdue », détaille le PDG.

Pour aller plus loin, l’entreprise vient de boucler une levée de 5 millions d’euros auprès du fonds PSIM, opéré pour le compte de l’État par Bpifrance et des investisseurs mobilisés pour doter la société d’investissement ETC Invest. Cette levée de fonds permettra de financer son propre développement commercial et ses innovations. « Parmi nos axes R&D y figure l’IA, qui permettra de bénéficier des variations des prix de l’électricité pendant la journée », indique Antoine Meffre. Eco-Tech Ceram réalise ainsi deux opérations financières distinctes. « Cela s’explique car les investisseurs veulent décorréler le financement de l’entreprise, par nature risqué, de celui des infrastructures, dont le risque est plus faible », conclut-il.
Sarah Nguyen Cao Khuong

Sur la photo : En récupérant la chaleur produite par les procédés industriels, Eco-Tech Ceram participe à la transition énergétique de différents secteurs. Crédit : DR.

Notes

[1La chaleur fatale est la chaleur résiduelle issue d’un procédé et non utilisée par celui-ci.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/Eco-Tech-Ceram-accompagne-les-industriels-dans-la-transition-bas,32178