En Ariège, le télétravail gagne du terrain

Avec une hausse de plus de 10% de sa population durant le premier confinement, l’Ariège s’est mobilisée pour devenir durablement un territoire attractif. Les acteurs publics ont développé un dispositif d’accueil pour les salariés des entreprises des départements alentours : des premières conventions prometteuses.

« Une nouvelle vie s’offre à vous dans les Pyrénées », promet le site « Vous venez quand ?  », lancé par l’Agence Ariège Attractivité, acteur de la promotion du département. L’une de ses propositions concerne le développement de l’économie résidentielle de ce territoire majoritairement rural par l’accueil de télétravailleurs, dont les salariés des entreprises de la métropole toulousaine limitrophe.

« Le programme Ariège télétravail s’inscrit comme une solution à la mobilité géographique des salariés », avance Maxime Fourcade, chargé de missions de l’agence départementale et responsable du dispositif. Et d’expliquer : « Lors du premier confinement du printemps 2020, nous avons constaté un afflux de population de 15.000 personnes, selon les données communiquées par les opérateurs mobiles. Pour un département de 150.000 habitants, rural et à la population vieillissante, cela représente une augmentation d’environ 10% d’actifs, ce qui est sensible ! »

Capgemini et Brink’s déjà partenaires

« Nous accompagnons les télétravailleurs dans leur installation immobilière, dans la recherche de travail pour le conjoint, ou encore de lieux de travail en facilitant l’accès aux tiers-lieux », détaille Maxime Fourcade. L’originalité du programme ? Il ne s’adresse pas directement aux télétravailleurs, mais aux entreprises. Capgemini et La Brink’s ont été les premières à signer des conventions avec l’Agence ; une dizaine d’autres, à l’instar de Thales, Latécoère, Akka ou encore SII se sont montrées intéressées.

« C’est une initiative innovante qui a du sens dans le contexte sanitaire et social actuel favorisant le télétravail. Elle s‘inscrit en cohérence avec notre ambition d’offrir un environnement professionnel sûr et diversifié à nos salariés », témoigne Élisa Guymare, Talent Manager Capgemini France et responsable du partenariat. « Ce dispositif a déjà séduit une vingtaine de nos salariés toulousains qui se sont mis en relation avec l’Agence Ariège Attractivité afin de concrétiser leur projet. Nous sommes convaincus qu’il suscitera encore l’intérêt de nombreux salariés. »

Les nouveaux arrivants sont des actifs qui s’intègrent au tissu ariégeois : une opportunité pour l’économie résidentielle du département et la perspective d’une nouvelle forme de réciprocité entre urbain et rural. Le projet est d’ailleurs cité à titre de proposition dans le rapport du député Jean-Noël Barrot sur le rebond économique territorial : « Inciter les collectivités territoriales à développer une offre d’accueil des télétravailleurs dans les territoires vulnérables, en diffusant les bonnes pratiques observées en Ariège et en apportant aux collectivités s’inscrivant dans une telle démarche des financements voire du foncier pour implanter des tiers-lieux. »
Valérie Ravinet

Sur la photo : Le tiers-lieu de Lézat-sur-Lèze récemment labellisé Fabrique de Territoire. Crédits : Agence Ariège Attractivité.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/En-Ariege-le-teletravail-gagne-du-terrain,31971