Futurapolis Planète : des sciences et du savoir pour le débat public

La dixième édition de Futurapolis se tiendra au Quai des Savoirs, à Toulouse, du jeudi 25 au samedi 27 novembre. L’événement organisé par Le Point débattra du progrès au service de la planète pour trouver une issue heureuse à la crise écologique.

Futurapolis fête ses dix ans. Comme l’an dernier, la thématique portera sur la planète et la technologie. Du 25 au 27 novembre 2021, l’événement au slogan « La vie devant nous » organisera des conférences et débats au Quai des Savoirs, en combinant innovation et transition écologique. Futurapolis se donne pour but d’apporter « des sciences et du savoir au débat public » en faisant interagir ceux qui souhaitent entreprendre et s’engager, selon les mots de Nadia Pellefigue, vice-présidente Occitanie. Ainsi, l’hydrogène vert, le nucléaire, la consommation de viande ou la main-mise des Gafam sur les données des internautes seront décortiqués par des experts. « Futurapolis Planète s’inscrit dans Le Festival Toulouse Innovante et Durable qui est un concentré de rendez-vous, d’animations et d’acteurs investis dans les champs de l’écologie et de l’économie circulaire », complète de son côté Nicolas Misiak. L’élu deToulouse Métropole, nouvellement nommé président de Tisseo Voyageurs, a fait de la transition énergétique l’une de ses priorités.

Cette année, la part belle sera faite aux universitaires et aux jeunes étudiants. Ainsi, dès jeudi, Sylvie Retailleau, présidente de l’Université Paris-Saclay, débattra aux côtés de Nadia Pellefigue et Dominique Faure, vice-présidente de Toulouse Métropole, de la thématique suivante : « Les étudiants et chercheurs, fers de lance de l’écologie ». Partenaire de l’événement, Toulouse School of Economics sera représentée notamment par les étudiants Étienne Sagon et Shakila Boyer, qui expliqueront comment les étudiants en économie peuvent accompagner les entreprises. L’enseignante-chercheuse Emmanuelle Auriol questionnera quant à elle la place des économistes femmes.

Hôpital, liberté et Goldorak

Défiance, désinformation, surmenage… : l’hôpital concentre les problématiques depuis le début de la pandémie. Et le sujet sera également au programme de cette première journée, avec le Pr Nassim Kamar, responsable de la cellule de crise Covid-19 du CHU de Toulouse, qui tiendra une conférence jeudi 25 à 19h25. La crise sanitaire a par ailleurs remis en cause la crédibilité des scientifiques et le physicien Étienne Klein s’interrogera sur leur place dans une société encline à l’obscurantisme.

Le vendredi, Gaspard Koenig philosophera sur le sens de la liberté, à l’heure du pass sanitaire et des algorithmes. Une thématique également abordée par Margrethe Vestager (en visio), vice-présidente exécutive de la Commission européenne chargée du numérique et très engagée contre le monopole des Gafam. « Une discussion qui résonnera sûrement avec l’initiative #DansMaZone » souligne Etienne Gernelle, directeur du Point et modérateur de cet entretien. Dans cette même logique, le lendemain, Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, interviendra autour de « La victoire possible contre les empires du digital », sujet qu’il aborde dans son dernier ouvrage.

De nombreux autre sujets seront abordés lors de ces trois jours d’échanges et de conférences. De l’augmentation des prix de l’énergie avec Marc Benayoun, directeur exécutif d’EDF, la prééminence des algorithmes analysée par le neurologue Lionel Naccache, en passant par l’apport et les limites de la technologie quantique… Même Goldorak sera présent, ressuscité par ses cinq nouveaux auteurs, dont trois présenteront vendredi à 18h45 la réédition en bande-dessinée de l’illustre méchant de Go Nagai.

Enfin, le sociologue Jean-Claude Kaufmann viendra clore ces trois journées d’échanges, en abordant la question du renoncement citoyen.
Mathieu Michel

Retrouvez le programme complet. L’inscription en ligne est gratuite et ouverte à tous. Un dispositif de visioconférence permettra à chacun d’assister et interagir aux discussions.

Sur la photo : L’édition 2020 de Futurapolis s’était également déroulée au Quai des Savoirs mais sous forme de visio. Crédit : Le Point.

Futurapolis, du 25 au 27 novembre 2021 au Quai des Savoirs, au 39 des allées Jules-Guesde, à Toulouse

P.S. :

Au cours de l’événement, Le Point, média organisateur de Futurapolis, dévoilera son Palmarès RSE 2021 de l’engagement des entreprises.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/Futurapolis-Planete-des-sciences-et-du-savoir-pour-le-debat,32534