Jean-Pierre Delord : « L’innovation, c’est la capacité à collaborer de l’Oncopole »

Il y a plus d’un an, il devenait la tête chercheuse de l’Oncopole. À 51 ans, le Pr Jean-Pierre Delord était nommé directeur général de l’Institut Claudius Regaud (ICR) et prenait la barre de l’Institut Universitaire du Cancer de Toulouse Oncopole (IUCT-Oncopole). Un centre pionner en France par son mix d’équipes du privé (ICR) et du public (CHU) et par ses missions croisées de soins et de recherche clinique. Un an plus tard, Jean-Pierre Delord a déjà imprimé sa marque. Il fait pour ToulÉco un point d’étape sur ses objectifs, au premier rang desquels figurent une augmentation de l’offre de soins et un positionnement de l’IUCT-Oncopole au niveau des meilleurs centres européens de cancérologie.

Jean-Pierre Delord, vous accueillez aujourd’hui à l’IUCT- Oncopole près de 10.000 patients par an, pour 1600 soignants. La construction d’un nouveau bâtiment est en projet pour vous permettre d’augmenter l’offre de soin. Quelle en sera sa vocation et quand verra-t-il le jour ?

L’étude de faisabilité est en cours. Ce nouveau bâtiment, qui sortira de terre d’ici à 2025 ou 2026, sera consacré à l’accueil (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/Jean-Pierre-Delord-L-innovation-c-est-la-capacite-a-collaborer,32061