La Cité de l’Économie et des métiers de demain, laboratoire des enjeux du futur

Pour aider les entreprises à anticiper l’économie de demain, la Région Occitanie crée à Montpellier un lieu dédié à l’innovation, l’expérimentation et la prospective. Inauguration prévue le 16 octobre.

C’est le pendant languedocien de la Cité, lancée dans les anciennes halles Latécoère à Toulouse et dédiée aux start-up. Située dans le quartier Odysseum à Montpellier, la Cité de l’Économie et des métiers de demain (CEMD) est inaugurée ce vendredi 16 octobre à 16h30 par Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, et Béatrice Kosowski, directrice générale d’IBM France.

Accompagner les PME de toute l’Occitanie face aux multiples mutations - économiques, technologiques, sociales, organisationnelles, environnementales - qui s’annoncent : c’est la vocation de la CEMD, qui accueille les équipes d’Ad’Occ, agence de développement économique de la Région Occitanie. D’après le cabinet Roland Berger, 60 à 80 % des métiers de demain n’existent pas aujourd’hui, 3 millions d’emplois en France (soit 42 % des emplois) seront bousculés par la transition numérique d’ici à 2035 et 25 % des métiers seront « considérablement modifiés » par l’automatisation à cette même échéance. « Anticiper les besoins de demain, expérimenter, encourager l’innovation, voilà comment nous pourrons garantir le développement de l’économie en Occitanie », insiste la présidente de Région Carole Delga. Installée dans un bâtiment de 3.000 m2, la CEMD concentre plusieurs espaces dédiés à l’événementiel, un show-room, ainsi que des zones de créativité et co-design pour favoriser des projets collectifs.

« L’économie de demain concerne tout le monde »

« La Cité de l’Économie et des métiers de demain est un lieu unique en France, dans lequel entreprises, universitaires, citoyens, philosophes, sociologues, etc., viennent débattre » , explique la conseillère régionale Marie-Thérèse Mercier, le 6 octobre lors d’une table ronde sur la relocalisation des activités stratégiques en Occitanie, organisée dans ce tout nouveau lieu. « L’économie de demain concerne tout le monde. Personne ne peut dire aujourd’hui ce que seront les métiers de demain. Nous souhaitons mettre en lumière les sociétés qui ont su prendre certains virages pour s’adapter aux mutations, mais aussi donner à voir certaines erreurs. Les travaux menés au sein de la CEMD doivent sensibiliser les jeunes sur leurs futures orientations, pour créer de nouveaux emplois ici. Les métiers de demain questionnent aussi la formation professionnelle. »

Elle dépeint un lieu « bouillonnant, d’action autant que d’écoute, au service et à la disposition des entreprises, accueillant des personnalités inspirantes, qui nous éveillent ». Sur de nombreux enjeux économiques stratégiques, comme la santé ou les énergies renouvelables, « les choses se construisent sur le long terme », souligne-t-elle.

Six axes directeurs

Six axes directeurs ont été établis pour bâtir des actions : construire, s’adapter, anticiper ; digitaliser, robotiser, transformer ; (ré)-apprendre à apprendre ; travailler dans l’entreprise de demain ; produire, fabriquer, consommer ; relier les hommes, l’économie et la nature. Le lieu est accessible à toutes les entreprises, et non pas seulement des entreprises avec un profil technologique. Raphaëlle Lamoureux est directrice de la CEMD.
Hubert Vialatte

Sur les photos : en haut, la façade du bâtiment de la Cité de l’Économie et des métiers de demain. Crédits : André Hampartzoumian. En bas : la conseillère régionale Marie-Thérèse Mercier. Crédits : H.V.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/La-Cite-de-l-Economie-et-des-metiers-de-demain-laboratoire-des,29654