Latifa Ibn Ziaten, fondatrice de l’association IMAD pour la jeunesse et la paix

Elle a fondé IMAD, l’association pour la jeunesse et pour la paix qu’elle préside, en avril 2012. Depuis, elle parcourt la France pour témoigner et à la rencontre des jeunes.

Elle n’est pas toulousaine. Mieux, elle fait partie de l’histoire de cette ville. Sa vie y a basculé le 11 mars 2012 lors de l’assassinat de son fils Imad, premier des trois militaires abattus par Mohammed Merah. « Ma seconde ville, c’est Toulouse car c’est là où mon fils a rendu son dernier souffle », confie-t-elle. Peu après les événements, elle tient sa première conférence dans un établissement près (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/Latifa-Ibn-Ziaten-fondatrice-de-l-association-IMAD-pour-la,29854