Les ex-salariés de la Sam libèrent l’usine ce lundi 25 avril à midi

Les anciens salariés de la Sam, réunis en assemblée générale jeudi 21 avril, ont voté à l’unanimité la fin de l’occupation de l’usine. Cette décision sera effective lundi à midi, une fois que la société de gardiennage, placée sous la responsabilité de la communauté de communes de Decazeville, prendra le relais. Ce vote des salariés intervient à la suite d’un accord trouvé entre les mandataires judiciaires et les collectivités locales permettant de répondre à leurs principales revendications : la sécurisation de l’usine et la préservation de l’outil de travail. 

Cet accord de « sortie de crise » s’inscrit dans la perspective d’une éventuelle reprise du site par le groupe MH Industries et court jusqu’au 30 juin 2022, soit la date limite pour que cette entreprise basée dans le Lot voisin dépose une offre de rachat. Toutefois, un autre chapître attend 282 ex-salariés qui ont assigné individuellement Renault devant le conseil de prud’hommes de Rodez, visant le groupe automobile en tant que co-employeur et réclamant des primes supralégales plus importantes que celles proposées après la liquidation de la Sam. 
A.S.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/Les-ex-salaries-de-la-Sam-liberent-l-usine-ce-lundi-a-midi,34055