Les poignées de coude inventées par l’Icam seront produites par Solutech Industries

Après avoir été testée à la clinique Pasteur à Toulouse, la poignée de coude inventée par l’Icam pour éviter la propagation du virus sera fabriquée en série par la société tarnaise Solutech Industries. Les premières pièces seront produites la semaine prochaine.

C’est une poignée de porte originale, imaginée pour lutter contre la propagation du coronavirus et qui s’actionne avec le coude. Mise au point début avril par un chef de projet de l’école d’ingénieurs toulousaine Icam [1] à la demande de la clinique Pasteur à Toulouse, cette poignée de coude sera fabriquée en série par Solutech Industries. La société tarnaise, basée à Roquemaure, prévoit d’en produire les premiers exemplaires en milieu de semaine prochaine, sous la marque Handless.

Avant que Solutech Industrie dépose auprès de l’Inpi le brevet de cette poignée de coude, c’est dans la tête d’Éric Loupiac, chef de projet à l’Icam, que l’idée a germé. Dès le début de la crise sanitaire, la clinique Pasteur a sollicité ses équipes pour des visières de protection et des tuyaux de respirateurs. « Nous leur avons livré 200 visières le 10 avril mais le concept des tuyaux de respirateurs était trop technique au niveau médical », raconte Éric Loupiac. « La clinique a alors demandé si nous pouvions créer des palettes pour ouvrir les poignées de porte avec le poignet. Cela n’allait pas non plus car on risquait de se coincer les doigts. Nous avons alors travaillé sur cette solution d’actionner la poignée avec le coude ».

Après deux prototypes, le système de deux pièces en plastique prenant en sandwich la poignée avec deux vis est validé par les équipes de soignants de la clinique. « Cette poignée a toute son importance car c’est avec les mains que nous transmettons les virus ou bactéries entre les chambres », souligne Quentin Deregnaucourt, infirmier responsable du service réanimation à la clinique Pasteur. « Cela évite une nouvelle friction au gel hydro-alcoolique : c’est un gain de temps et de sécurité sanitaire ».

Adaptable à 80% des poignées de porte

Séduite par cette innovation, l’établissement hospitalier était preneur d’un millier de poignées de coude pour toutes ses portes. Face à l’impossibilité de produire une telle quantité avec leurs imprimantes 3D, l’Icam a cherché un industriel. C’est finalement la société Solutech Industries, spécialisée dans les métiers de conception, fabrication de moule, d’usinage et de fraisage qui a accepté de fabriquer à grande échelle cette innovation. Comptant dix-huit salariés, la société, qui pensait fermer en mai et mettre son personnel au chômage partiel, tourne finalement à plein régime pour usiner au plus vite cette production.

« J’ai fait la connaissance d’Éric Loupiac, qui a évidemment été cité comme créateur du produit lors du dépôt du brevet, et j’ai accepté ce partenariat local car je crois en ce produit innovant », souligne Maxime Valax, le dirigeant de Solutech Industries, qui a repris cette entreprise il y a quatre ans, avec pour objectif de diversifier ses clients et développer son activité moules. « Le prototype a été retravaillé au niveau du cœur du système et il s’adapte maintenant sur 80% des types de poignées. Nous pensons confectionner la première poignée mardi 12 ou mercredi 13 mai », poursuit-il. « Puis il y aura des ajustements sur la forme et les petits détails, mais la production démarrera ensuite. Pour l’instant, le monde médical s’y intéresse mais cela peut aussi fonctionner pour les écoles, les administrations... ». Cette poignée de coude sera disponible à la vente sur le site de la société tarnaise et des milliers de pré-commandes ont déjà été faites. De quoi accompagner le chiffre d’affaires de la PME, établi à 1,4 million d’euros l’an dernier.
Julie Rimbert

Sur la photo : Baptisée Handless, cette poignée de coude sera produite en série par Solutec Industries. Crédits : DR.

Notes

[1Institut catholique d’arts et métiers

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/Les-poignees-de-coude-inventees-par-l-Icam-seront-produites-par,28782