Maylis Adhémar, ses mots sur des maux

La Toulousaine Maylis Adhémar a publié Bénie soit Sixtine fin août aux éditions Julliard. Un premier roman coup de poing qui raconte le parcours de cette jeune femme en prise avec la religion ultra-catholique jusqu’à son émancipation.

Maylis Adhémar - un pseudo - a le triomphe modeste. La jeune femme de 35 ans ne s’emballe pas. Comme sur la photo qui illustre son premier roman, la Toulousaine y va sur la pointe des pieds, à pas de loup. Où ? Vers le succès, pardi. Lorsque nous l’avons rencontrée, en juillet, elle rentrait d’un séjour à Paris. L’hebdomadaire Elle l’avait retenue parmi trois autres talents pour la rentrée littéraire. (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/Maylis-Adhemar-ses-mots-sur-des-maux,29476