Pierre Bleuse, chef de cœur

Il y a dix ans, il débutait sa carrière à l’orchestre du Capitole. Aujourd’hui, Pierre Bleuse est un chef d’orchestre extrêmement sollicité. Nouveau directeur du festival de Prades, il revient sur son parcours, avec joie et simplicité.

Tout commence comme un rêve d’enfant. Le jeune musiciens, regarde, très jeune et des nuits durant, à la télévision le compositeur et chef d’orchestre américain Leonard Bernstein diriger. Pouvoir exprimer ainsi corporellement la musique le fascine. Et quand il écoute les Concertos brandebourgeois de Jean-Sébastien Bach (1721), il sent son corps vibrer et déjà en lui « des élans de direction ». La (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/Pierre-Bleuse-chef-de-coeur,31602