Plan France Relance : quatre projets régionaux, lauréats de l’appel à projets « Relocalisation »

Dans le cadre du plan France Relance, lancé en 2020 par le gouvernement français, quatre projets de la région Occitanie font partie des nouveaux lauréats de l’appel à projets « Relocalisation dans les secteurs critiques ». Objectif : soutenir les investissements dans cinq secteurs stratégiques.

Sur cinquante-huit nouveaux lauréats présentés le 26 octobre dans le cadre de l’appel à projets « (Re)localisation » lancé en août 2020 par le gouvernement français, quatre se situent en région Occitanie. Le premier concerne Gimbert, à Fleurance (Gers), dans le secteur de l’agroalimentaire. Son objectif : relocaliser la transformation de produits de la mer surgelés, actuellement réalisée à l’étranger (en Chine principalement), dans le Gers. Un projet qui se traduit par la création d’une usine composée de plusieurs lignes de production automatisées et qui devrait créer vingt-cinq emplois directs, à terme, et permettre la sauvegarde des soixante-cinq emplois existants.

Dans ce même secteur de l’agroalimentaire, « SObioTech2 » est porté par Ovalie Innovation, située à Auterive (Gers). Spécialisée dans l’élaboration de nouveaux produits issus de l’agriculture, l’entreprise souhaite créer un atelier pré-industriel de production d’ingrédients à forte valeur ajoutée à destination des industriels des filières agroalimentaire, pharmaceutique, cosmétique et de la nutrition. « Les premières productions concernent les marchés de la nutrition animale et humaine avec des dérivés d’insectes, le marché de l’agriculture (coproduit élevage d’insectes), la cosmétique et la nutraceutique (huile et tourteau de coriandre) », précise l’entreprise, qui souhaite également utiliser ces outils pour poursuivre ses travaux de R&D dans le domaine de la bioéconomie.

Biocontrôle et 5G

Le troisième projet soutenu concerne le secteur des intrants essentiels à l’industrie et plus spécifiquement Akinao. Située à Perpignan (Pyrénées-Orientales), cette TPE est une entreprise de chimie experte des mécanismes de biocontrôle des plantes [1]. À travers son projet Novagreen, Akinao souhaite construire un site unique dédié au développement et à la production de bio-intrants pour la filière du biocontrôle. « Ce site se composera d’une halle industrielle dédiée au traitement d’une ressource végétale, locale et durable. Vingt emplois durables pourraient être créés entre 2021 et 2030 », détaille l’entreprise.

Enfin, dans le secteur des télécommunication-5G, le lauréat est Waltr, entreprise spécialisée dans le monitoring des principaux polluants de l’air et des gaz à effet de serre pour les villes et l’industrie, située à Ramonville-Saint-Agne (Haute-Garonne). Elle s’est associée à Alsatis et Lacroix City pour le projet « 5Green Mobilité » visant à déployer un ensemble d’équipements de diagnostic de la qualité de l’air pour réguler le trafic et optimiser l’utilisation des véhicules. La communication entre l’ensemble des dispositifs sera assurée sur une infrastructure 5G privée souveraine déployée sous forme de micro-cellules intégrées dans le mobilier urbain et collectée par un réseau fibre optique métropolitain.

L’objectif de cet appel à projets est de soutenir les investissements dans cinq secteurs stratégiques : la santé, l’agroalimentaire, l’électronique, les intrants essentiels à l’industrie (chimie, matières premières, métaux, etc.) et les télécommunications-5G. Les 58 nouveaux lauréats totalisent plus de 323 millions d’euros d’investissements industriels, soutenus à hauteur de près de 98 millions d’euros par l’État.
Sarah Nguyen Cao Khuong

Sur la photo : Ovalie Innovation, lauréat de l’appel à projets « Relocalisation dans les secteurs critiques » du plan France Relance. Crédits : DR.

Notes

[1Ensemble de méthodes de protection des végétaux basé sur l’utilisation de mécanismes naturels

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/Plan-France-Relance-quatre-projets-regionaux-laureats-de-l-appel,32452