Pour Groupama d’Oc, une année 2020 positive « en soutien à l’économie locale »

La caisse régionale de Groupama s’est consacrée en 2020 au soutien à l’économie locale en crise. Le risque environnemental s’est parallèlement accru selon la société d’assurance mutuelle.

Groupama d’Oc s’enorgueillit « d’afficher des résultats solides malgré la crise ». Son chiffre d’affaires s’élève à 742,2 millions d’euros sur son activité dite IARD (Incendies, accidents et risques divers). La société occitane aurait connu une croissance globale de 1,8%. Elle posséderait aujourd’hui 500.000 sociétaires dont 2.700 nouveaux arrivants l’an passé. Les résultats nets de la caisse régionale s’établiraient à 16 millions d’euros avec une contribution au bilan du groupe de l’ordre de 13 millions d’euros.

La société d’assurance mutuelle revendique, chiffres à l’appui, d’avoir passé une année 2020 « sous le signe du soutien à l’économie locale ». 2,7 millions d’euros de réductions de cotisations auraient été accordés aux entreprises occitanes. Certaines auraient bénéficié de six mois d’assurances multirisques remboursés (pour un montant de 3,8 millions d’euros). Mille restaurateurs auraient été indemnisés pour des pertes alimentaires à hauteur de 400.000 euros. 7,2 millions d’euros auraient été reversés à des professionnels ayant subi une perte d’exploitation. Ils avaient eu le nez de signé des contrats prévoyant une pandémie.

Soutien à l’économie en crise et dérèglement climatique

Groupama d’Oc a également participé au fonds de soutien mis en place par l’État pour les TPE et PME à hauteur de 2 millions d’euros. L’assurance aurait mobilisé au total 30 millions d’euros durant cette année de crise. « Pour un euro d’économisé lors des différents confinements, la caisse régionale a reversé trois euros », résume Olivier Larcher, directeur général de Groupama d’Oc.

« L’exercice 2020 a été exceptionnel avec les mesures Covid, mais également avec un taux de sinistralité climatique plus élevé que d’ordinaire », remarque Jean-Yves Dagès, président de Groupama d’Oc. L’épisode de gel du mois d’avril, qui a frappé durement le monde agricole, montre qu’il pourrait en être de même également en 2021. « Les indemnités liées au gel de printemps représentent déjà presque trois fois les cotisations de l’année sur les cultures concernées », analyse le président de la caisse régionale. Selon lui, « le dérèglement climatique est désormais une réalité pour les agriculteurs » et « l’État doit aider à couvrir ce risque ».
Matthias Hardoy

Sur la photo : Jean-Yves Dagès, président et Olivier Larcher, directeur général de Groupama d’Oc. Crédits : Groupama d’Oc.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/Pour-Groupama-d-Oc-une-annee-2020-positive-en-soutien-a-l,31136