Les Tabliers solidaires, traiteur toulousain 100 % féminin et éco-responsable souffle sa première bougie

À Toulouse, les Tabliers Solidaires, qui livrent des repas préparés exclusivement par des femmes dans le cadre d’un chantier d’insertion, cherche des fonds pour pérenniser le projet.

À première vue, les Tabliers solidaires est un traiteur comme les autres. Brochettes de volailles au chèvre frais , ciboulette et noix du Tarn, falafel de lentilles roses et tiramisu figues et fleurs d’oranger composaient le menu. Mais en regardant de plus près, les Traiteurs solidaires porte un chantier d’insertion pas comme les autres. « Il est un traiteur 100 % féminin, éco-responsable et solidaire », résume Nathalie Barbazanges, sa fondatrice, avant de détailler le concept de cette association lancée en décembre 2021 : produits bio et locaux « quand c’est possible », démarche de zéro déchet, plats à partager, location des contenants et, surtout, aide des femmes abîmées par la vie à se réinsérer dans la vie professionnelle.

« Si le chantier dure quatre mois et peut se prolonger, nous nous adaptons au rythme de la personne. C’est du cas par cas », affirme Nathalie Barbazanges, qui a travaillé durant plusieurs années sur l’autonomisation des femmes dans le secteur de l’hôtellerie-restauration. Actuellement, elles sont huit femmes, âgées de 25 à 57 ans, à s’affairer aux fourneaux installés dans une cuisine mutualisée aménagée dans les anciens locaux de l’opérateur télécom Orange dans le quartier Soupetard, à Toulouse.

Appel aux dons le 12 décembre

Les plats sont ensuite mis à la carte et commandés par les clients, aussi bien des entreprises que des particuliers, à des prix abordables. « Enedis nous soutient, tout comme RTE », se félicite la fondatrice du traiteur, au côté de la cheffe Violaine de Beler. « Pour une première année d’exercice, même si nous avons un problème de trésorerie, nous nous en sortons bien. »
D’ailleurs les Tabliers solidaires vont déménager dans une ancienne boulangerie du quartier Croix-Daurade d’ici quelques mois. Et pour financer les travaux, Nathalie Barbazanges mise sur la générosité des chefs d’entreprise lors de la soirée La nuit du bien commun, dédiée aux levées de dons, prévue le 12 décembre à la salle des Illustres du Capitole, à Toulouse.
Audrey Sommazi

Sur la photo : Nathalie Barbazanges, à droite sur la photo, la cofondatrice des Tabliers Solidaires.
Crédit : Rémy Gabalda-ToulÉco.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/Restauration-Les-Tabliers-solidaires-traiteur-100-feminin-et-eco,35946