Spatial. L’Ariégeois MAP Coatings veut devenir leader mondial sur son secteur

Construction de nouveaux locaux, généralisation des solvants verts, virage numérique : la PME ariégeoise affûte sa stratégie pour devenir numéro 1 mondial sur les revêtements spatiaux. Explications.

Nom de code : MAP 2020. La société MAP Coatings, fondée en 1986, déploie sa stratégie baptisée ainsi pour changer de cap et prendre de la hauteur. Cette PME de vingt-six salariés, spécialisée dans la conception, la fabrication de revêtements, adhésifs et lubrifiants pour lanceurs et satellites, met tout en oeuvre pour devenir numéro un mondial dans cinq ans.

Et ce n’est pas la crise du Covid-19 qui va l’en empêcher. Au contraire, avec la mise en place du télétravail dans l’entreprise, et ce depuis 2013, la société n’a pas pris de retard durant le confinement. Ou si peu. Même si la production a été arrêtée, les demandes des clients ont été honorées. « Nous avons anticipé la seconde vague », explique Olivier Guillaumon, le directeur général. « En surstockant la matière première pour ne pas que la production s’arrête. »
Pandémie ou pas, l’objectif de croissance reste en ligne de mire. Pour y accéder, cette société a mis en place plusieurs leviers. Déjà à l’étroit dans ses anciens locaux, MAP Coatings déménagera le 6 avril dans des bureaux deux fois plus grands (plus de 4500 m²) sur la zone industrielle de Bonzom, à Mazères (Ariège). Coût de l’opération : 5,5 millions d’euros.

Solvants du futur

Autre axe de croissance : remplacer progressivement les substances toxiques par des solvants dits plus verts dans la fabrication et la composition de ses produits. L’enjeu étant de garantir à ses clients la pérennité des revêtements pouvant devenir obsolètes en cas d’interdiction de l’un des composants par la réglementation internationale. « Notre idée est d’avoir une longueur d’avance sur les produits proposés », assure le directeur général, qui ajoute que MAP Coatings travaille déjà sur des revêtements avec des versions 100 % à l’eau.

Enfin, la société prend le virage du numérique pour améliorer sa réactivité. En interne, elle a installé un progiciel de gestion dédié de type ERP pour effectuer des analyses poussées et a ouvert un département pour la CAO, la Conception assistée par ordinateur.
Audrey Sommazi

Sur la photo : Une salariée de MAP Coatings applique les solvants. Crédit : MAP Coatings

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/Spatial-L-Ariegeois-MAP-Coatings-veut-devenir-leader-mondial-sur,29470