1/2 Nucléaire. À Narbonne, les opposants maintiennent la pression contre « l’usine à gaz » d’Orano Malvési

Le projet TDN de l’industriel, dédié au traitement des effluents liquides radioactifs, ne passe pas auprès des associations environnementales et des riverains.

« On a peur que ça nous pète à la gueule », s’emporte Fabrice Hurtado, le fondateur de Transparence des canaux de la Narbonnaise (TCNA). « On garde tous en tête l’explosion de l’usine AZF, à Toulouse, en 2001. Nous aussi, on craint l’explosion. Et, ce sera une catastrophe. » En colère, ce cheminot ne mâche pas ses mots contre Orano Malvési (ex-Areva), cette usine de purification de l’uranium, classée Séveso (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/1-1-Nucleaire-A-Narbonne-les-opposants-maintiennent-la-pression,31365