Aéronautique. Donneurs d’ordre et Régions de France main dans la main depuis Toulouse

Les poids-lourds du secteur et les collectivités régionales ont planché sur les enjeux de la filière dans le cadre de la première édition d​’AéroRégions​, un événement ​ qui s’est tenu au Delivery Center d’Airbus, à Colomiers, ce jeudi 18 novembre.

C’était une réunion exceptionnelle, comme l’a souligné à plusieurs reprises​ ​Hervé Morin,​ le​ président de la Région Normandie. ​​« Je salue l’initiative du Gifas - le​ ​Groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales - qui avait une tradition jacobine jusque-là, tourné​e​ vers l’État », reconnaît l’ancien ministre des Armées. ​L​a première séance de travail d’AéroRégions s’est déroulée ce jeudi 18 novembre. Devant un parterre de deux-cents industriels et sous-traitants rassemblés au Delivery Center d’Airbus, à Colomiers, les donneurs d’ordre et Régions de France ont abordé les enjeux qui attendent la filière, traversée par une crise d’une ampleur inédite. Le manque de main-d’œuvre, la digitalisation et la consolidation du secteur ont été évoqués à l’heure du rebond des cadences de production.

« C’est le signal que les donneurs d’ordre et le Gifas se mettent au diapason des Régions », se félicite Hervé Morin, dont la région compte 170 entreprises aéronautiques employant 30.000 salariés. « On est capable de réagir très très rapidement. Ce que l’État ne peut pas faire », ajoute-t-il. Pour répondre à ces « vrais défis », Carole Delga, la présidente de l’Occitanie et présidente de Régions de France, souhaite travailler « bassin d’emplois par bassin d’emplois, en lien avec les intercommunalités » et « faire connaître les métiers à nos jeunes » pour pallier le manque de vocation.

« Une crise de sortie de crise »

« Ces messages forts sont rassurants pour nous petites PME, car nous n’avons pas accès à Paris », témoigne Stéphane Trento, le dirigeant fondateur de ST Composites, située à Labège, spécialisée dans la fabrication de pièces en composite pour l’aménagement des cabines (panneaux d’habillement des sièges de la classe business) et des cockpits (console latérale et mini-manche).

« On voit clairement qu’il y a un avant et un après », estime pour sa part Se​r​ge Dumas. « Avant la pandémie, les réunions de ce type ne se faisait pas », se félicite le patron de Gillis Aero, fabricant de fixations et vis, qui reste cependant inquiet. « Nous devons payer le reste à charge du plan de relance, le remboursement des p​rêts​ garantis par l’État (PGE) qui arrivent à échéance au printemps et le ​besoin en fonds de roulement​. Devant nous, il y a un mur et il faut trouver des solutions pour passer cette crise de sortie de crise »,​ craint​ ce patron. ​​
Stéphane Trento​ partage cette inquiétude​. ​« Le pire est derrière nous mais nous restons vigilants. »
Audrey Sommazi

Sur la photo : à droite de Carole Delga, présidente de Régions de France et présidente de la Région Occitanie, Guillaume Faury, président du Gifas et président exécutif d’Airbus, Laurent Wauquiez (Auvergne – Rhône Alpes) et Hervé Morin (Normandie). À sa gauche, Renaud Muselier (Sud).
Crédits : Rémy Gabalda - ToulÉco.​

P.S. :

Tous les lundis, retrouvez l’actualité de l’aéronautique régionale sur touleco.fr.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/Aeronautique-C-est-rassurant-pour-les-PME-donneurs-d-ordre-et,32552