Airbus. Guillaume Faury évoque des départs contraints

Guillaume Faury s’est une nouvelle fois adressé aux 130.000 salariés du groupe vendredi 11 septembre. Dans une lettre, le président exécutif d’Airbus les a avertis que le groupe pourrait recourir à des départs contraints pour faire face à « un ralentissement profond et prolongé » que rencontre l’aviation commerciale. « Je ne fais pas ici preuve de pessimisme. Il est simplement important de faire face à la réalité », leur a-t-il écrit.

« Je veux être transparent avec vous ici : il me semble peu probable que les départs volontaires suffiront », poursuit Guillaume Faury. « Malheureusement, la reprise du trafic aérien pendant l’été n’a pas été à la hauteur des attentes du secteur aéronautique. Nous devons donc nous préparer à une crise probablement plus profonde et plus longue que ne le laissaient supposer les précédents scénarios. »
« L’État a débloqué des milliards pour le maintien des effectifs, Airbus n’en a de cure et préfère licencier en se passant des aides publiques », a réagi Xavier Petrachi, délégué syndical CGT.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/Airbus-Guillaume-Faury-evoque-des-departs-contraints,29442