Dans son Lab toulousain, Pierre Fabre innove avec les consommateurs

Fin 2019, les laboratoires Pierre Fabre ont ouvert à Toulouse le Lab, un concept store qui se veut à la fois showroom et outil d’innovation en collaboration avec le consommateur. C’est dans ce lieu qu’est né un distributeur de produits en vrac, testé depuis juillet dans trois pharmacies d’Occitanie.

Depuis plusieurs semaines, le groupe Pierre Fabre a fait le pari de proposer du gel douche ou du shampoing en vrac dans trois pharmacies de la région. En effet, des distributeurs de produits, à l’apparence de meubles en bois et alimentés par des poches de 10 litres contenant des produits Klorane, A-Derma ou Ducray, ont été mis à disposition de trois officines pilotes à Toulouse, Colomiers (Haute-Garonne) et Graulhet (Tarn). Une pharmacie de Barcelone devrait être équipée en septembre.

Cette innovation ne doit rien au hasard, comme l’explique Arnaud Laures, directeur du Lab Pierre Fabre, à Toulouse, où le distributeur a été développé. « L’outil a nécessité des mois de réflexion. Nous avons sollicité les consommateurs pour comprendre leurs attentes. Pour les contenants, nous avons fait le choix du verre, pour diverses raisons. Même la pompe, entièrement conçue en plastique, est 100 % recyclable. » Les dépenses R&D représentent près de 5% du chiffre d’affaires en dermo-cosmétique au sein du groupe.

Des pharmacies en demande

Selon Arnaud Laures, cette initiative s’inscrit par ailleurs dans la démarche éco-responsable des laboratoires Pierre Fabre sur divers sujets. « Même dans le sourcing d’actifs, si l’un d’eux est cultivé à l’autre bout du monde, nous faisons attention à l’impact des cultures sur les populations, sur l’eau, sur l’environnement, etc. » Il mentionne également la suppression des emballages cartons pour les packagings traditionnels et le développement de produits d’hygiène solides. Le développement du vrac est donc une nouvelle étape, réclamée par les consommateurs dès l’ouverture du Lab.

Des bouteilles rechargeables sont mises à disposition des clients ainsi que des étiquettes autocollantes indiquant la composition des produits et les différentes normes. Un concept qui a convaincu Magali Belaud, de la pharmacie Saint-Exupéry à Toulouse, engagée dans une démarche RSE et certifiée Iso 9001. « La pharmacie a intérêt à s’y mettre, notamment sur les produits d’hygiène, parce que pour la peau, c’est la base. » Environ trois semaines après l’installation du distributeur, Magali Belaud juge l’accueil des clients « très bon ». « J’ai fait une enquête auprès de cinquante personnes et 56 % avaient pris connaissance de sa présence et 46 % se disaient intéressés ». Elle assure que d’autres pharmacies pourraient reprendre ce concept.

Accompagner les consommateurs

Consacré aux produits d’hygiène de la peau et du cheveu, le Lab se présente comme un véritable point de contact client en plein centre-ville de la Ville rose. Outre la présentation des innovations, comme le miroir qui analyse la peau du visage et effectue des recommandations, ou la colonne UV destinée à sensibiliser à l’utilisation de crème solaire, l’idée est d’accompagner au mieux les consommateurs. « L’objectif n’est pas de faire du chiffre d’affaires, mais d’encourager l’échange. On prend le temps », explique son directeur.

Des ateliers sont ainsi organisés sur différents thèmes (eczéma, maquillage, cicatrices, etc.) par des pharmaciens ou des professionnels. Un salon permet par ailleurs les discussions individuelles et le Lab dispose d’un espace coaching de soin baptisé La Bulle, seule expérience payante du lieu.
Paul Périé

Sur les photos : Arnaud Laures, directeur du Lab Pierre Fabre, devant le distributeur qui a servi de modèle à ceux testés dans les pharmacies // La salle pour les ateliers du Lab. Crédit : Paul Périé - ToulÉco.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/Dans-son-Lab-toulousain-Pierre-Fabre-innove-avec-les,35124