France Bleu Hérault. Loqy à Montpellier vend des stationnements pour vélo aux particuliers et professionnels

La société Loqy, basée à Montpellier, vend des stationnements vélo aux particuliers, entreprises et collectivités. Elle peut accompagner et équiper des résidences, des jardins, des parkings. Entretien avec la gérante de cette société, Sophia Ducard. Une chronique en partenariat avec France Bleu Hérault.

Sophia Ducard, qu’est-ce qu’on peut acheter comme stationnement vélo avec Loqy ?
Vous pouvez acheter des arceaux, des racks autoportants, des abris, des consignes individuelles ou collectives, également des cadenas pour accrocher vos vélos.

Notamment pour les particuliers ?
Pour les particuliers, les entreprises, les collectivités, les écoles. On est ouvert à tous les clients qui souhaitent garder leurs vélos en sécurité. Il faut savoir que les vols, en général, se font sur la voie publique, mais également dans le domaine privé : dans les caves, dans les garages, dans les jardins. Donc on conseille vivement d’attacher à un point fixe les vélos avec un cadenas en U.

On conseille donc d’installer un arceau. Pas de pinces-roues. Ce sont ces espèces de demi-cercles qu’on voit parfois au sol et qui ne peuvent attacher qu’une roue. On déconseille ce type d’article parce qu’il faut savoir que pour voler un vélo, c’est très simple : il suffit de détacher la roue avant si on n’a pas attaché le cadre et la roue à un point fixe. Il faut avoir un point fixe à l’intérieur du garage, même dans le jardin, pour pouvoir attacher son vélo et l’attacher au cadre et à la roue.

Avez-vous un exemple d’entreprise ou de collectivité qui ont fait appel à vos services ?
Récemment, le CNRS, l’Institut de recherche pour le développement de Montpellier, l’Institut de Nazareth, également la mairie du Crès pour qui on va installer des attaches au lac. On a des syndics qui font appel à nous pour des résidences. C’est super parce qu’on se dit qu’on s’intéresse enfin aux usagers et pas juste faire pour faire. Si c’est pour mettre quelque chose qui n’est pas bien installé ou qui ne va pas servir à l’usager, c’est de l’argent dépensé pour rien.

Autant prendre quelque chose qui va vraiment servir et faire en sorte que ce soit bien placé, parce qu’on a déjà vu des installations limites. On ne va pas se servir d’arceaux collés à un mur, ou encore d’un arceau si on n’a pas suffisamment de recul pour pouvoir sortir son vélo. L’usager va à l’essentiel. Si ça ne sert pas, il ne va pas s’en servir.

Là, on a des promoteurs immobiliers qui commencent à réfléchir même en amont de construction d’immeubles, de faire en sorte qu’il y ait suffisamment de place pour ranger les vélos ; pas juste un local et puis vous débrouillez avec l’espace qu’il y a pour mettre des vélos. Là on va vraiment réfléchir avec les architectes pour faire quelque chose de propre et d’utile, pour pouvoir les utiliser pour les usagers.

Le mobilier que vous vendez est fabriqué en France ?
C’est fabriqué en France. On a des fournisseurs qui sont basés à Saint-Étienne et à Grenoble et qui fabriquent entièrement pièces pour pièces, tout le mobilier, et évidemment l’acier. On est bien conscient qu’en France, on n’a plus forcément d’industries, malheureusement pour l’acier, mais en tout cas toute la transformation et la fabrication se fait en France.
Plus d’informations sur le site internet de Loqy.

Sur la photo : Loqy vend des arceaux pour attacher les vélos. - Loqy


Entretien avec la gérante de Loqy, Sophia Ducard, sur France Bleu Hérault

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/France-Bleu-Herault-Loqy-a-Montpellier-vend-des-stationnements,34440